/finance/homepage

Quels sites d'hébergement de la Sépaq seront fermés dès samedi?

Pierre-Paul Biron | Le Journal de Québec

gracieuseté Sépaq

Après avoir annoncé que tous ses établissements demeuraient ouverts malgré la grève de ses employés syndiqués, la SÉPAQ a publié sur son site web une liste de sites d’hébergement qui seront fermés à compter de samedi, mesure qui touchera 350 familles.

Un total de 16 parcs nationaux ou établissements touristiques verront certains de leur type d’hébergement être paralysés par la grève générale qui pourrait débuter samedi. La SÉPAQ confirme qu’un total de 350 réservations pourraient être annulées, et ce, à la dernière minute.

Voyez la liste des services qui seraient affectés par la grève ici.

À LIRE ÉGALEMENT

Un conflit qui pourrait gâcher les vacances

La mesure touche à certains endroits des campings et des chalets, alors que dans d’autres, ce sont les canot-camping, les yourtes et les prêts-à-camper qui seront paralysés.

Séjours annulés

La société gouvernementale indique sur son site web que les clients «arrivés avant le 20 juillet 2019 pourront terminer leur séjour tel que prévu à leur réservation».

Toutefois, les malchanceux qui avaient prévu arriver avec le début des vacances de la construction auront moins de chance.

«Pour l’hébergement, aucune arrivée ne pourra se faire à compter du 20 juillet dans les unités ciblées», ajoute la SÉPAQ.

Les touristes qui ne sont pas touchés par l’avis de fermeture pourraient eux aussi voir leur séjour affecté malgré tout. La SÉPAQ indique «qu’il est possible que le ménage dans les unités d’hébergement qui demeureront ouvertes soit fait de façon sommaire».

Autres services touchés

Plusieurs services d’appoint seront aussi touchés par la grève si cette dernière devait être déclenchée samedi.

La direction de la SÉPAQ confirme que la location d’embarcation et de vélos, les activités de découverte, certaines boutiques, des plages surveillées, des piscines, des casse-croûtes et autres pourraient être fermés dans l’un ou l’autre des parcs.

Des mesures de remboursement, de crédit ou de déplacement des séjours seront offertes aux gens touchés.

Pendant ce temps, les négociations entre l’employeur et le syndicat se poursuivent jeudi. Un conciliateur a été appelé à la table de négociations et les deux parties se sont entendues pour n’offrir aucun commentaire aujourd’hui afin de laisser toute la place à la médiation.

Pour consulter la liste des services touchés dans les 23 parcs nationaux, rendez-vous sur le site de la SÉPAQ en cliquant ici.

Dans la même catégorie