/regional/estduquebec/cotenord

Chute-aux-Outardes: quatre générations pour une cantine qui traverse les années

Olivier Roy-Martin | TVA Nouvelles

À Chute-aux-Outardes, sur la Côte-Nord, la Cantine Armande a célébré mercredi son 57e anniversaire. Quatre générations d'une même famille y ont ou y travaillent toujours.

La Cantine Armande a ouvert ses portes le 17 juillet 1962. La fondatrice du commerce, Armande Deschênes, réalisait alors son rêve de se lancer en affaires.

«Moi, depuis que j’étais jeune que je pensais d’avoir un commerce à moi. Et j’ai toujours travaillé dans la restauration. À 23 ans, j’ai commencé à me préparer. Là, j’étais décidée à avoir un commerce à Chute-aux-Outardes», a-t-elle raconté.

Au fil des ans, Armande Deschênes a su conquérir le cœur d’un nombre croissant de clients grâce à un ingrédient bien spécial.

«L’amour dans la préparation, il y en a toujours. Et c’est le plus bel amour qu’il y a, l’amour pour tes clients», a dit la dame en entrevue avec TVA Nouvelles, vendredi.

La santé de l’octogénaire l’empêche aujourd’hui de continuer de travailler. «J’aimerais beaucoup travailler à la cantine, mais j’ai mal aux jambes et je ne peux plus travailler», a déploré Armande Deschênes.

Sa fille et sa petite-fille ont donc pris le relais, mais Armande ne reste jamais bien loin.

«J’ai commencé quand j’étais petite. Je venais voir ma grand-mère et ma mère travailler et, à 10 ans, je commençais à faire des petits casseaux et à aider à remplir les plateaux», a indiqué la petite-fille d’Armande et gérante de la cantine, Bianca Pinel.

«Ce qui me motive le matin à venir travailler, ce sont les clients. C’est le monde. Les journées passent tellement vite. Regarde, on a commencé au mois d’avril et on est déjà rendu au mois de juillet, et on ne s’en est pas rendu compte», a dit Linda Tremblay, la fille d’Armande et directrice de la cantine.

Et cette histoire se poursuit à travers une quatrième génération. L’arrière-petite-fille d’Armande Deschênes a déjà commencé à effectuer de menus travaux pour contribuer au succès de l’entreprise familiale.