/news/society

EpiPen: Santé Canada croit que l’approvisionnement sera «adéquat»

Agence QMI

Même si Pfizer Canada a signalé mardi qu’elle pourrait manquer temporairement d’auto-injecteurs EpiPen de 0,3 mg, Santé Canada estime au contraire qu’il y aura un «approvisionnement adéquat» au cours des mois à venir.

C’est ce que l’organisme fédéral a indiqué, vendredi, par communiqué.

Pour éviter toute rupture de stock, comme celle survenue en 2017, il faudra vraisemblablement se tourner vers l’importation afin de répondre aux besoins de la population canadienne.

«L'arrêté d'urgence qui facilite l'importation d'un auto-injecteur d'épinéphrine de rechange, Auvi-Q, demeure en vigueur, et Auvi-Q demeure accessible aux Canadiens, a précisé Santé Canada, en rappelant que cet arrêté d'urgence date de l’an dernier et a été signé par la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

La pénurie anticipée ne concerne pas EpiPen Jr (0,15 mg), selon Santé Canada.

Pfizer Canada a signalé la situation le 16 juillet sur le site web tiers PenuriesDeMedicamentsCanada.ca, comme elle est dans l’obligation de le faire. Selon Santé Canada, la compagnie pharmaceutique «continue d'expédier des produits au Canada» et «gère rigoureusement l'approvisionnement actuel». Toutefois, «des contraintes d'approvisionnement pourraient être constatées».

«Le ministère surveille la situation de très près et collabore avec Pfizer, les provinces, les territoires et les intervenants pour prévenir les répercussions de cette situation sur les Canadiens qui sont tributaires de ces dispositifs vitaux», a-t-on indiqué.

Rappelons qu’une action collective a été récemment autorisée au Québec à la suite d’une rupture de stock d’EpiPen survenue en 2017.

Dans la même catégorie