/news/world

En pleine canicule, la police demande aux criminels de rester tranquille

TVA Nouvelles

Adobe Stock

En pleine vague de chaleur, la police de Braintree, au Massachusetts, avait un message bien particulier pour ses citoyens.

Les policiers leur demandent de ne pas commettre de crime en fin de semaine, parce qu'il fait trop chaud.

 

Dans un message sur Facebook rempli d'humour, la police conseille plutôt de s'enfermer à la maison avec l'air conditionné, de regarder la télévision, de jouer avec l’application FaceApp ou de pratiquer son karaté.

«Mener des activités criminelles à cette température, c’est à un autre niveau de malfaisance, et c’est vraiment dangereux», écrit le corps policier.

«On se retrouve tous lundi quand il fera plus frais», promettent les forces de l’ordre.

Le corps policier a depuis supprimé sa publication.

Dans la même catégorie