/news/society

Golfe du Saint-Laurent : trois baleines noires seraient mortes à la suite de collision

Agence QMI

Trois des huit baleines noires retrouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent cette année seraient mortes à la suite de collision avec des navires, selon des nécropsies effectuées par Pêches et Océans Canada.

«Les constatations préliminaires des vétérinaires responsables des deuxième, troisième et quatrième nécropsies sont compatibles avec une collision avec un navire. Les résultats préliminaires de la première nécropsie n'ont pas été concluants», a affirmé le ministère fédéral, dimanche.

La cinquième nécropsie a eu lieu dimanche à Grand-Étang en Gaspésie. Les résultats préliminaires ne sont pas encore connus. Il s’agit d’un mammifère qui avait été observé sans vie dans le golfe du Saint-Laurent, vendredi.

Pêches et Océans Canada (MPO) avait confirmé la mort d’une autre baleine noire, la huitième, vendredi. Elle se trouvait au large de Glace Bay, en Nouvelle-Écosse.

«Cette baleine avait été signalée à l'origine le 24 juin 2019 par un pêcheur, mais à ce moment-là les navires du MPO n'avaient pas réussi à relocaliser la baleine qui avait été signalée morte en vue de confirmer son identité», avait déclaré le ministère vendredi.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement fédéral a annoncé de nouvelles mesures, dont de nouvelles limites de vitesse, afin de protéger les baleines noires de l'Atlantique Nord.

Les autorités gouvernementales assurent par ailleurs une surveillance des baleines noires de l’Atlantique Nord dans le Canada atlantique. «Cinq aéronefs ou plus survolent les eaux du Canada atlantique chaque jour pour repérer les baleines», a assuré Pêches et Océans Canada.

Dans la même catégorie