/news/currentevents

Un travailleur brûlé au visage par un produit chimique dans Sainte-Foy

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

Archives/Agence QMI

Un homme responsable de l’entretien dans une entreprise de Sainte-Foy a subi des brûlures au visage, qualifiées de «mineures», en étant éclaboussé par un produit chimique, ce matin.

Le travailleur dans la trentaine manipulait un nouveau produit contenant de l’hydroxyde de sodium, dont il a reçu par mégarde des éclaboussures.

L’homme a procédé au rinçage sommaire de son visage et de ses yeux.

Des pompiers spécialisés en matières dangereuses se sont rendus sur place et l’ont aidé à compléter sa décontamination, avec l’aide des ambulanciers.

L’incident s’est produit au 2800, avenue Dalton, vers 11 h 05, dans un commerce qui se spécialise dans la déshydratation de fruits.

Selon les constatations des pompiers, les blessures de l’homme «ne semblaient pas majeures», a rassuré leur porte-parole, Alexandre Lajoie. La victime a tout de même été transportée à l’hôpital.

Le service incendie a recommandé au responsable de l’entreprise de communiquer avec la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour l’informer de l’incident.

Selon la réglementation en vigueur, les employeurs ont l’obligation de rapporter à la CNESST tout événement qui s’apparente à un accident de travail.

De leur côté, les autorités n’en font pas systématiquement rapport à l’organisme, explique M. Lajoie.