/news/law

Prison réclamée contre le créateur du PlexCoin

Nicolas Saillant | Journal de Québec

Coupable d’outrage au tribunal, le financier Dominic Lacroix devrait aller « réfléchir » en prison afin de se rappeler notamment des mots de passe qu’il dit avoir oubliés.

C’est la sentence que propose l’avocat de l’administrateur provisoire afin que le créateur du PlexCoin cesse de « rire de la justice ».

Il y a 10 jours, Dominic Lacroix a été reconnu coupable de trois des quatre chefs d’accusation pénale d’outrage au tribunal.

On lui reproche de ne pas avoir produit un bilan précis de ses actifs et passifs de même que d’avoir négligé de remettre à l’administrateur provisoire les mots de passe permettant d’accéder au contenu de ses appareils électroniques.

Maintenant qu’il est reconnu coupable, M. Lacroix s’est présenté avec un nouveau bilan, plus détaillé que lors de son procès, dans l’espoir d’éviter de faire de la prison.

« C’est la plus belle preuve qu’il était capable de faire une reddition de comptes », a alors rétorqué le juge Daniel Dumais, qui avait justement dit dans son verdict que M. Lacroix « se moque du système de justice ».

Me Hugo Babos-Marchand a pris la balle au bond : « à chaque fois qu’il a de la pression, M. Lacroix en dit un peu plus ».

Mots de passe

L’administrateur provisoire souhaite donc une sentence à la fois rare et sévère d’un an de prison. L’accusé devrait toutefois revenir devant le juge tous les 30 jours afin d’établir s’il s’est finalement conformé aux ordonnances.

Parce que l’administrateur provisoire, Raymond Chabot, qui a été nommé par l’Autorité des marchés financiers il y a un an, souhaite toujours avoir un bilan financier et les mots de passe de Lacroix.

« Il est temps d’être honnête », a fait valoir Me Babos-Marchand qui croit qu’un séjour en prison pour « l’envoyer réfléchir » pourrait lui ramener en mémoire ses mots de passe. « Il semble [ne] répondre qu’à la pression », a-t-il ajouté en faisant savoir à l’accusé qu’une incarcération en plein mois d’août est possible.

« Je n’arrive pas à me convaincre qu’ils n’existent pas, ces mots de passe là », a-t-il terminé en demandant au juge Dumais d’envoyer « un message clair ».

« Pires jours de ma vie »

Avant que le juge prenne la sentence en délibéré, Dominic Lacroix s’est adressé au juge en lui rappelant qu’il avait déjà été incarcéré pendant sept jours.

« Ç’a été les sept jours les pires de ma vie, je vais tout faire pour ne pas y retourner », a dit le financier, qui a un blogue où il se dit harcelé par la justice.

En plus d’une peine d’emprisonnement d’un an, Dominic Lacroix devra faire 240 heures de travaux communautaires si le juge entérine la proposition de l’administrateur provisoire. Dominic Lacroix est prêt à faire 120 heures de travaux en guise de punition.

Création du PlexCoin

-Dominic Lacroix est soupçonné d’avoir soutiré jusqu’à 15 M$ à des investisseurs en bitcoins

-7000 investisseurs (dont 6500 « très petits » investisseurs)

-Valeur du bitcoin actuellement : 13 400 $

Dans la même catégorie