/regional/estduquebec/basstlaurent

Les restes d'une maison incendiée infestés de rongeurs

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles 

Des citoyens de Price, au Bas-Saint-Laurent, exigent que les débris d'une résidence incendiée soient ramassés au plus vite. En plus d'endurer les décombres depuis des mois, ils doivent désormais, aussi, conjuguer avec la présence de rongeurs.

«Tu arrives ici, et là, en plus de voir les débris tout le temps, il y a des rats qui se promènent et qui rentrent dans les maisons», a indiqué Marc-Antoine Deroy, qui habite la maison voisine de celle qui a été incendiée.

Des résidents n'ont eu d'autre choix que de poser des pièges pour éviter que les rats ne s'infiltrent dans leur résidence.

«J'ai la chance d'avoir des chats qui me les emmènent morts, mais j'en trouve partout sur ma galerie, mon terrain, mes enfants ont peur de ça. En plus d'avoir vécu le drame, il faut vivre tout ça», a indiqué Jenny Deroy, aussi voisine de la résidence incendiée.

Dans la nuit du Nouvel An, un incendie a ravagé une résidence familiale située sur la rue Philippe-Bérubé, à Price. Près de sept mois après l'incendie mortel, les décombres n'ont pas encore pu être ramassés.

«À la suite du drame, après plusieurs mois, la succession a été refusée, donc ensuite Revenu Québec est devenu propriétaire et là, il y eut des délais. Revenu Québec devait décider de ce qui allait se passer ensuite, évaluer le terrain et, ensuite, ils nous ont offert d'acquérir le terrain», a expliqué le maire de Price, Bruno Paradis.

Ainsi, la municipalité est sur le point d'acquérir le terrain afin de pouvoir le nettoyer.

«On est un peu à la remorque des délais administratifs dans cette situation-là et ce sont les gens de Price qui en subissent les impacts malheureusement», a-t-il ajouté.

Un exterminateur est attendu sur le site la semaine prochaine et la municipalité prévoit que les débris soient ramassés dans les prochaines semaines.