/news/society

Danger d’incendie élevé à extrême en forêt

TVA Nouvelles

Jusqu’à dimanche, le danger d’incendie variera d’élevé à extrême partout dans la province et le demeurera jusqu’à lundi dans la région de la Basse-Côte-Nord. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) lance donc un appel à la prudence.

Les régions les plus à risque sont:

- le Nord-du-Québec

- l’Abitibi-Témiscamingue

 - la Côte-Nord

- la Basse-Côte-Nord

- le Bas-Saint-Laurent

- la Gaspésie et Chaudière-Appalaches.

Le temps chaud et les vents assècheront rapidement la végétation. Ces conditions sont propices aux incendies de forêt surtout en cette période où plusieurs vacanciers profiteront du beau temps pour faire des activités en forêt, informe la SOPFEU.

Certaines activités telles que les feux de camp, les feux d’artifice, l’emploi d’un VTT ou l’usage d’articles de fumeurs doivent être réalisées avec vigilance, ajoute le SOPFEU.

Depuis le début de la saison de protection, 156 incendies ont été allumés affectant 5 722 hectares de forêt dont la plupart sont imputables à l’activité humaine, selon la SOPFEU.

En moyenne, la SOPFEU enregistre à cette période de l’année, 353 incendies pour 36 811 ha de forêt touchée.

Il est possible de s'informer du danger d’incendie des différentes régions en consultant la carte interactive de la SOPFEU en cliquant ici.