/news/culture

Dave Morissette à la recherche des vrais héros

Yves Leclerc | Journal de Montréal

Agence QMI, Simon Clark

Depuis le 13 juillet, Dave Morissette parcourt le Québec à vélo. Il va à la rencontre de gens inspirants pour une nouvelle émission Les vrais héros qui sera diffusée sur la chaîne Moi et Cie à l’automne.

«Il y a de bonnes personnes et des gens inspirants au Québec et j’avais envie de les mettre en lumière», a-t-il déclaré lors d’un arrêt dans la Vieille Capitale.

Dave Morissette a eu l’idée de cette émission avec son équipe, à la suite de son voyage à Compostelle, l’été dernier, avec son père et ses deux fils. Un périple qui a fait l’objet d’un documentaire Dave Morissette – Arrêter le temps.

L’animateur et ex-hockeyeur a enfourché sa bécane, samedi dernier, chez lui, à Saint-Basile-le-Grand.

Il sillonnera plusieurs municipalités du Québec avant de mettre un terme à ce périple, 800 km plus loin, dans la maison familiale, chez son père, à Baie-Comeau, où il a grandi.

«J’arrête dans des lieux qui ont été marquants pour moi et je rencontre des personnes inspirantes qui ont des choses à raconter. Des gens qui ont fait preuve de résilience, de courage et de détermination», a-t-il dit.

Des rencontres improvisées

Lors de son passage à Québec, mercredi, Dave Morissette a participé à un match de soccer amical près du parc Victoria.

Il a fait la rencontre de Briguel Mambu Dos-Santos, qui est à la tête de ­24HChrono. Cet organisme a pour mission de rassembler, par des activités, les différentes communautés culturelles qui sont présentes à Québec.

«Briguel est quelqu’un qui a un impact dans sa communauté. Il a décidé de faire la différence», a mentionné Dave Morissette.

Certaines rencontres sont planifiées, mais l’animateur laisse la place à des moments de spontanéité qui se produisent au fil de ses déplacements.

«À Champlain, j’ai rencontré Thierry, un jeune autiste, sur le perron de l’église. Il est venu me parler avec son père. Il était tout content. Il ne fait plus du bénévolat. Il est bon et il est maintenant payé pour un travail. Il est entouré par la communauté et il est heureux. Ce fut une belle rencontre. Ces imprévus sont extraordinaires», a-t-il confié.

Du plaisir

Les journées débutent à 6 h le matin et elles se terminent tard en fin de soirée.

«Je réalise que le Québec est beau en maudit. Il y a de bonnes personnes et des gens inspirants. Je vis une sorte de ressourcement semblable à ce que j’ai vécu à Compostelle, mais au Québec. Ça me donne de l’énergie», a-t-il lancé, en avalant quelques framboises.

Joueur robuste sur la glace, le ­hockeyeur se sent totalement à l’aise dans ce nouveau rôle à la télévision.

«J’aime ça. Je ne pensais pas que je pouvais avoir autant de fun pour gagner ma vie», a-t-il ajouté.

Les huit émissions de 30 minutes de Dave Morissette – Les vrais héros ­seront diffusées, à partir d’octobre, sur la chaîne spécialisée Moi et Cie.