/regional/estduquebec/gaspesie

À la rencontre des touristes pour les convaincre de rester en Gaspésie

Vanessa Limoges

 - Agence QMI

Un organisme de la Gaspésie multiplie les efforts pour convaincre les jeunes de faire le grand saut et d'aller s'établir dans la région. Dans les deux dernières semaines, il a même courtisé les touristes pour les convaincre de transformer leurs vacances en projet de vie.

Du 15 au 26 juillet, Christine Blanchette, une agente de recrutement de la Stratégie Vivre en Gaspésie, est allée à la rencontre de jeunes touristes partout sur la péninsule gaspésienne.

Durant sa tournée régionale, elle s'est rendue dans 10 endroits différents, incluant une auberge de jeunesse, une microbrasserie et des parcs nature. En tout, elle a discuté du mode de vie gaspésien et de ce que la région a à offrir avec 320 touristes.

Selon elle, ils étaient nombreux à laisser la porte ouverte. «Quand je leur dis la raison pour laquelle je suis là, que je suis là pour eux, ils sont vraiment curieux, ils me posent plein de questions, ils font des constats avec moi. On sent qu'une fois que les gens nous quittent, il y a déjà une réflexion d'amorcée dans leur tête, qu'ils se disent "si j'ai envie de vivre en Gaspésie, je sais que c'est possible pour moi"», a expliqué Mme Blanchette.

Difficile de quantifier les retombées de cette initiative pour le moment. Cependant, les multiples campagnes de recrutement qui ont été lancées dans les dernières années dans le but de ramener les jeunes en région semblent porter ses fruits.

La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine constituent la seule région québécoise «éloignée» à présenter un solde migratoire positif, et ce, depuis deux ans. En 2017-2018, la région a attiré 238 personnes de plus qu'elle n'en a perdues.

Dans la même catégorie