/news/society

Panne nationale aux douanes: un enjeu de sécurité?

TVA Nouvelles

Au lendemain de la panne informatique majeure survenue dimanche dans tous les aéroports internationaux du pays, la fiabilité du nouveau système de bornes, pour recueillir l'information des voyageurs aux douanes, soulève plusieurs questions.

Le problème touchait les bornes d'inspection primaire installées en 2017. Tous les passagers qui arrivent au Canada doivent entrer leurs informations personnelles dans ces kiosques avant de voir un agent de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Le Syndicat des douanes et de l'immigration considère qu'il est dangereux de se fier uniquement à ces bornes.

«On avait mis en garde l'Agence des services frontaliers, le gouvernement également», souligne Jean-Pierre Fortin, président national du syndicat.

D'ailleurs, selon lui, de nombreuses informations importantes à propos des voyageurs n'étaient pas accessibles dimanche en raison de la panne.

«Le problème au niveau de la sécurité par rapport à l'accessibilité à toutes nos banques de données est, dans ce cas-là, qu'on n'a pas eu accès à la pleine banque de données des gens quand c'est arrivé au pays», indique-t-il.

Pour l’expert en sécurité informatique Steve Waterhouse, c'est là un des dangers de centraliser les données.

«On veut que ça doit des systèmes informatisés pour accélérer le processus, mais ce processus-là, il devient centralisé et qui dit centralisé, dit un point de panne potentielle, explique-t-il. Et si jamais le système primaire tombe, il faut qu'il y ait quelque chose qui rentre rapidement pour qu'il puisse, à ce moment-là, donner le service aux voyageurs.»

TVA Nouvelles a tenté d'obtenir des réponses de l’ASFC, qui pour le moment se contente de confirmer les problèmes de technologie.

Dans la même catégorie