/news/tele

Ève Landry jouera une influenceuse dans «Épidémie»

Marc-André Lemieux | Journal de Montréal

Gracieuseté

Ève Landry tiendra un rôle susceptible de surprendre les téléspectateurs qui l’ont suivie au cours des sept dernières années dans Unité 9. Dans Épidémie, une nouvelle série de TVA mettant en vedette Julie Le Breton, l’actrice se transformera en... influenceuse.

D’autres comédiens bien connus du public apparaîtront au générique du thriller de 10 épisodes du tandem d’auteurs derrière Toute la vérité et L’imposteur, Annie Piérard et Bernard Dansereau. Parmi eux, signalons Guillaume Cyr, Gabriel Sabourin, Mélissa Désormeaux-Poulin et Bruno Marcil.

Réalisée par Yan Lanouette Turgeon (Les pays d’en haut) et écrite en collaboration avec Étienne Piérard-Dansereau, Épidémie dépeindra l’apparition d’un mystérieux virus mortel à Montréal. Julie Le Breton y campera Anne-Marie Leclerc, une médecin infectiologue qui s’efforce d’empêcher sa propagation.

Loin de Lietteville

Quant à Ève Landry, son personnage de vlogueuse, une jeune femme prénommée Françoise qui cumule les abonnés sur internet, se retrouvera mêlé au drame bien malgré elle.

«On est très loin de Jeanne dans Unité 9, indique Annie Piérard au Journal. C’est totalement différent. En audition, Ève nous a montré qu’elle avait tout ce qu’il fallait pour jouer une influenceuse. Devant sa caméra de vlogueuse, elle était naturelle et pétillante. J’ai très, très hâte de voir ce qu’elle va faire avec son personnage.»

«Françoise représente un peu le côté médecine douce qui peut parfois jouer des tours aux gens», ajoute l’auteure.

Ève Landry, qu’on peut également voir dans M’entends-tu ? à Télé-Québec, jouera l’amie du couple formé par Laurent Demers (Guillaume Cyr), le ministre chargé d’assurer la sécurité publique, et son conjoint (Félix-Antoine Tremblay).

«On avait beaucoup aimé travailler avec Guillaume dans L’imposteur, explique Annie Piérard. C’est un gars tellement sensible. C’est un des visages qu’on avait en tête pendant l’écriture.»

Un duo d’enfer

Annie Piérard est également très excitée de voir Julie Le Breton (qu’elle qualifie de «stradivarius») faire équipe avec Mélissa Désormeaux-Poulin pour contrer l’épidémie. Cette dernière interprétera Chloé Roy-Bélanger, une urgentologue et collègue de travail de Marc (Gabriel Sabourin), le conjoint d’Anne-Marie.

«Ces deux femmes ensemble, ça risque d’être un duo d’enfer», estime l’auteure.

Bruno Marcil (Les invisibles) défendra un spécialiste des communications appelé en renfort pour gérer la crise, et Nancy Saunders jouera une étudiante en biochimie médicale d’origine inuite.

Gilles Renaud, Louise Bombardier, Kathleen Fortin, Catherine Bérubé, Sandrine Bisson et Catherine Sénart viennent bonifier la distribution.

Épidémie «réaliste»

Annie Piérard décrit Épidémie comme une série de suspense «réaliste». «On n’est pas dans un scénario catastrophe où New York disparaît. C’est un drame qui nous fait voir le meilleur des êtres humains, mais aussi le pire: des actes d’héroïsme comme des actes de trahison.»

«Nos personnages sont confrontés à quelque chose de nouveau sans mode d’emploi.»

Les premiers tours de manivelle seront donnés samedi à Montréal. Au total, une cinquantaine de journées de tournage sont prévues jusqu’en novembre.

♦ Production de Sphère Média Plus et Québecor Contenu, Épidémie sera présentée à TVA cet hiver.