/news/culture

«La Voix»: «On a tout fait pour que Lara revienne»

Marie-Josée R. Roy

 - Agence QMI

ENT-Portrait de Lara Fabian

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Accaparée par sa tournée «50 World Tour», Lara Fabian ne reprendra pas son rôle de coach à «La Voix» l’hiver prochain. Mais l’équipe de l’émission de variétés a véritablement tenté de trouver une solution pour retenir la chanteuse, jure le réalisateur Jean-François Blais.

«On a tout fait pour qu’elle revienne», a insisté ce dernier, en entrevue avec l’Agence QMI.

C’est dans une publication en direct sur Instagram, le 20 juillet, que Lara Fabian a annoncé la nouvelle: à sa grande déception, a-t-elle expliqué, son horaire de tournée ne concordant pas avec les dates d’enregistrement de «La Voix», elle doit abandonner son fauteuil rouge et ne sera pas de l’édition 2020 de la compétition de chant.

Sa nouvelle série de concerts – dans 50 pays pour souligner ses 50 ans et ses 30 ans de carrière – s’amorcera le 16 septembre prochain, à New York, et mènera Lara aux États-Unis, en France, en Belgique, en Suisse et en Russie, notamment. Elle sera de passage à la Place des Arts, à Montréal, les 1er et 2 avril 2020, et au Centre Vidéotron, à Québec, le 4 avril 2020.

Pour sa santé

Lara Fabian avait joint le panel de coachs de «La Voix» lors de la saison 2018 et, en 2019, elle menait sa candidate Geneviève Jodoin à la victoire.

«Lara m’avait glissé un mot, l’automne dernier, sur le fait que sa tournée prenait toute la place, a précisé Jean-François Blais, qui est aux commandes de "La Voix" depuis le début de l’année. Le désir de tout le monde, c’était qu’elle reste. C’était son désir à elle aussi. Finalement, c’était impossible de faire "matcher" le calendrier. Il faut aller voir son site pour le constater, sa tournée est assez prenante.»

Quelques contorsions ont bien été tentées pour permettre à Lara de concilier toutes ses activités, à Montréal et ailleurs sur le globe, dans la prochaine année, mais il semble que de trop étirer l’élastique aurait finalement été nocif pour elle, a spécifié Jean-François Blais.

«Sa santé était le point final. On se disait que ça pouvait peut-être entrer, mais à quel prix?», a-t-il hasardé.

«Mais j’ai vraiment passé une année incroyable avec Lara. On s’est adorés. Ce n’est qu’un au revoir!»

On peut maintenant spéculer sur l’identité des coachs qui guideront les participants de «La Voix» au cours de la huitième saison, l’hiver prochain. Y aura-t-il d’autres départs chez les Marc Dupré, Éric Lapointe et Alex Nevsky qui tenaient le fort avec Lara l’an dernier? Qui succédera à Lara Fabian dans l’aventure? Jean-François Blais refuse pour l’instant d’avancer le moindre nom.

«C’est sûr qu’il faut repenser, a-t-il prudemment indiqué. Je me suis préparé à toutes les possibilités. On est là-dedans présentement. Je repense à tout ça...»

Dans la même catégorie