/news/politics

Une glissière à câbles sur l’A-50 pour éviter les collisions frontales

Marc-André Gagnon | Le Journal de Montréal

Déplorant les accidents survenus au cours des dernières semaines sur l’autoroute 50, en Outaouais, le ministre des Transport, François Bonnardel, a confirmé qu’une clôture métallique sera érigée le printemps prochain, afin d’éviter les face-à-face.

Dimanche dernier, une collision frontale sur l’autoroute 50 a fait cinq blessés, dont un grave.

Si tous s’en sont finalement sortis, la fin s’est avérée plus tragique pour un conducteur âgé de 25 ans, qui a succombé à ses blessures après un accident survenu dans le même secteur, le 12 juillet dernier. Cette journée-là, deux accidents similaires se sont produits dans la portion où l’autoroute passe de quatre à deux voies.

Le sujet étant revenu dans l’actualité, le ministre Bonnardel a décidé d’annoncer immédiatement qu’une solution a été retenue afin d’améliorer la sécurité des automobilistes en Outaouais.

Une première au Québec

L’installation d’une glissière à câbles dans le secteur de Gatineau, entre le chemin Doherty et L’Ange-Gardien, constituera une première au Québec, a souligné le ministre. Ce type de glissière est notamment utilisé en Suède.

«Je suis pleinement satisfait de la solution retenue, qui permettra d'intervenir à courte échéance sur le segment où les voies sont contiguës entre Gatineau et L'Ange-Gardien», a déclaré le ministre des Transports, par voie de communiqué.

«Depuis le début de notre mandat, nous avons insisté pour que des solutions soient trouvées et implantées rapidement. Je suis fier de constater que tout est mis en œuvre pour réaliser rapidement autant le projet de glissière de sécurité que celui du doublement des voies. Il en va de la sécurité de toutes et tous», a indiqué de son côté Mathieu Lacombe, député de Papineau, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Outaouais.