/regional/estduquebec/basstlaurent

La saison du traversier CNM Évolution est terminée

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

La saison du traversier CNM Évolution, qui relie Rimouski à Forestville, est terminée en raison d’un bris mécanique majeur qui affecte la transmission.

La gravité du problème ainsi que les réparations qu'il nécessite ont poussé l'opérateur de la traverse à suspendre les liaisons entre les deux rives du fleuve pour le reste de la saison 2019. La direction a donc annulé 41 journées de traversées puisque la saison devait se conclure le 16 septembre.

«Je ne sais pas quel alignement d'étoiles on a pour les traversiers au Québec cette année, mais c'est dur, là, disons que je leur souhaite une meilleure année l'an prochain», a lancé un usager à TVA Nouvelles.

Le CNM Évolution prendra bientôt la route de Sainte-Flavie où il sera réparé afin d'être retour en service le printemps prochain.

De nombreux usagers à contacter

Cette interruption de service survient à un bien mauvais moment pour de nombreux voyageurs qui doivent revenir de leurs vacances en fin de semaine. Selon la direction, ces jours-ci, le navire qui peut accueillir 30 véhicules et 143 passagers était la plupart du temps au maximum de sa capacité.

Vendredi, l'équipe de la traverse tentait de contacter tous les usagers qui avaient effectué des réservations pour les prochaines semaines, afin de les aviser de la situation.

Les usagers pourront se rabattre sur les autres traverses qui relient le Bas-Saint-Laurent à la Côte-Nord dans les prochaines semaines.

«Je viens d'apprendre que c'est fini pour la saison, alors je vais regarder du côté de Trois-Pistoles et sinon, j'irai jusqu'à Rivière-du-Loup, pour traverser à Saint-Siméon», a lancé un usager à TVA Nouvelles. 

«Inacceptable»

Selon le maire de Rimouski, Marc Parent, cette traverse est essentielle et une telle rupture de service est inacceptable. 

«François Bonnardel doit absolument mandater la Société des traversiers du Québec pour que Rimouski-Forestville fasse partie de l'offre de service du gouvernement du Québec», a-t-il indiqué devant la caméra de TVA Nouvelles.

Selon le maire, si la traverse avait été sous la responsabilité de la Société des Traversiers du Québec, il aurait peut-être été possible de trouver un navire de remplacement. 

La direction de la traverse assure que le navire sera de retour pour la saison 2020. Le CNM Évolution est en service depuis 1997 entre Rimouski et Forestville.  

Le CNM Évolution en bref

-En opération d’avril à septembre

-Trois traversées par jour en haute saison

-Traversée du fleuve Saint-Laurent en 55 minutes, le traversier le plus rapide au Québec

-Vitesse de 30 noeuds (55 km/h)

-Propulsion à turbine à eau, puissance de 2 X 2800 hp

-Capacité de 175 passagers

-Capacité de 30 véhicules (hauteur maximum 2,16 mètre)