/regional/troisrivieres/mauricie

Une 50e édition pour le Grand Prix de Trois-Rivières

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

 - TVA Nouvelles

Le Grand Prix de Trois-Rivières franchit cette année une étape importante de son histoire: l'événement en sera en effet à sa 50e présentation cette fin de semaine.

Le Grand Prix avait été fondé en 1967. Il a toutefois fait relâche pendant trois ans en cours de route. Les deux seuls membres fondateurs toujours vivants gardent par ailleurs un souvenir impérissable des débuts.

S’inspirant du Grand Prix de Formule 1 de Monaco, on voulait créer à Trois-Rivières le seul circuit urbain de ce côté-ci de l'Atlantique. Une délégation trifluvienne s'était même rendue à l'épreuve monégasque.

«Nous étions allés à Monaco voir ça en nous disant que si les Européens étaient capables de faire des courses dans les rues d'une ville, nous pouvions le faire aussi», s’est rappelé Léon Cadieux, toujours actif dans l'organisation du Grand Prix trifluvien.

Rudimentaire

Le premier budget en 1967 avait été de 44 000 $. Il atteint aujourd'hui les 7 millions $. Les moyens étaient rudimentaires, même en termes de sécurité. De simples balles de foin tenaient lieu de murets de béton autour du circuit.

«C'étaient des clôtures à neige avec des balles de foin qu'on se faisait d'ailleurs voler le soir par les hommes en chevaux», s’est remémoré avec plaisir Paul Charest, un autre fondateur.

Plus d'une fois, le Grand Prix a dû remettre en question son avenir notamment au début des années 2000 avec l'adoption des lois antitabac. Le fidèle commanditaire Player’s a été forcé de plier bagage. Le président d'alors, Léon Méthot, avait rendu les armes en 2003.

«À l'époque, on a fait un débat qui n'en finissait plus, qui était agressif d'ailleurs, pour éliminer le tabac. Alors ils ont tué les commanditaires. Ils les ont sortis du marché. Ça a fait que ça a été difficile au niveau des activités et aujourd'hui on revient avec la marijuana qui essentiellement se fume aussi» a relaté avec un certain dépit Méthot.

La 50e édition du Grand Prix se déroulera sur deux fins de semaine, tout d'abord avec la présentation d'une tranche du Championnat du monde de rallycross. C'est la série Pinty’s de NASCAR qui constituera le clou du second week-end.