/news/culture

20 ans du ComediHa!: voir toujours plus grand

Sylvain Parent-Bédard, fondateur du festival ComediHa!

Jean-François Desgagnés

Sylvain Parent-Bédard, fondateur du festival ComediHa!

D’un budget de 300 000 $ à sa première édition à une enveloppe de presque 15 millions et 12 jours de festivités 20 ans plus tard, le Grand Rire, devenu ComediHa ! Fest, présente cette année la plus grosse édition de son histoire avec 350 spectacles, et la participation de 500 artistes et artisans. Et le festival n’a pas fini de croître, avance son fondateur Sylvain Parent-Bédard.

En plus d’investir le Palais Montcalm et le Théâtre Petit Champlain, le ComediHa ! Fest se déploiera de nouveau cette année dans deux grands villages ludiques qui jalonnent la Grande Allée.

Au menu : des spectacles thématiques et intimes dans des conteneurs (le Ha!ngar et le Cube), des chapiteaux, une offre alimentaire et des activités pour la famille.

Un lieu rassembleur où les détenteurs de laissez-passer peuvent se créer un parcours humoristique.

C’est en multipliant ce genre d’endroits ludiques aux quatre coins de la ville que le festival, qui a pour slogan «Voir la vie en drôle», pourrait croître dans les prochaines années.

«On a commencé par un village, on en a trois. Et pourquoi ne pas en ajouter? lance Sylvain Parent-Bédard. Notre objectif, ce n’est pas d’avoir une scène sur les Plaines, c’est de multiplier le nombre de spectacles intimes, de lieux de diffusion. En fin de compte, c’est ce qui va multiplier le nombre de visiteurs au festival.»

Le troisième et nouveau village cette année est situé à la place D’Youville et s’animera durant sept soirs avec des spectacles alliant humour et musique. Même si elles ont été programmées pour souligner le 20e anniversaire du festival, Sylvain Parent-Bédard souhaite que ces soirées thématiques, offertes gratuitement et auxquelles participeront Gregory Charles et 2Frères, entre autres, restent dans les plans du futur.

Pas d’objectif

Sylvain Parent-Bédard a fondé son entreprise en 1997 à la fin de sa vingtaine, «par passion», dit-il. QuébéComm est aujourd’hui devenu l’Agence ComediHa ! avec 1500 employés qui figurent à son registre. Outre le festival, la production télévisuelle (LOL, diffusée dans plus de 130 pays) est aujourd’hui un axe non négligeable de la compagnie.

Pas si mal pour quelqu’un qui, il y a 20 ans, ne connaissait rien à l’industrie et rien à l’humour, mais qui était animé par une vibrante envie de développer la vie culturelle à Québec.

S’il n’avait aucun objectif précis en tête, les inépuisables idées de grandeur de Sylvain Parent-Bédard ont amené le festival à un autre niveau d’année en année. «Tant qu’à faire quelque chose, rêvons!», lance-t-il, attablé avec Le Journal.

«Et ce n’est pas fini. Je pense que le 20e est un nouveau tremplin pour le ComediHa ! Fest.»

Jamais, toutefois, le fondateur ne croyait un jour en être rendu à célébrer ce 20e anniversaire. «Pas du tout, laisse-t-il tomber spontanément. Je n’ai jamais fait les choses pour nécessairement les faire grandir. J’ai eu des plans, mais tout ce que je voulais, c’était m’amuser. À l’époque, on ne connaissait rien, mais on était frondeurs et on essayait toutes sortes d’affaires.»

Franchir les frontières

L’un des grands défis que se fixe Sylvain Parent-Bédard pour l’avenir, c’est de continuer à franchir les frontières avec des produits culturels de chez nous, comme il l’a fait avec l’émission LOL.

«On aimerait créer un, deux, trois spectacles vivants qui pourraient partir en tournée mondiale. Et je ne parle pas de spectacles de stand-up, mais de spectacles d’envergure, visuels, musicaux, humoristiques, où il y aurait jusqu’à une dizaine d’artistes sur scène. On aimerait faire une première en 2021.»

Le ComediHa ! Fest se déroule du 7 au 18 août.

Dans la même catégorie