/regional/estduquebec/cotenord

Fin du service de traversier entre Forestville et Rimouski: la mairesse de Forestville déçue

André Normandeau

 - Agence QMI

La mairesse de Forestville est très déçue de la fin abrupte du service de traversier entre sa municipalité et Rimouski la semaine dernière.

Le traversier CNM Évolution a connu un grave problème mécanique la semaine dernière, et son propriétaire a décidé de faire une croix sur le reste de la saison.

Micheline Anctil craint maintenant les conséquences de cette fermeture sur la saison touristique.

À la suite de cette annonce, cinq campeurs ont déjà annulé leur nuitée au camping municipal. «Nous, on est dans le 75E anniversaire (de la municipalité) ça nous a amené plein de monde. On avait tout un calendrier à l’automne pour reprendre et terminer ces festivités-là. On vient de perdre un lien maritime très important», souligne la mairesse Anctil.

Le maire de Rimouski et la mairesse de Forestville désirent que la Société des traversiers du Québec reprenne le service. L’idée a été lancée à la ministre déléguée au développement économique régionale, Marie-Ève Proulx. «J’espère que lorsqu’on aura à déposer prochainement la stratégie maritime, on tiendra compte de cette situation, c’est-à-dire offrir une fiabilité, mais aussi offrir un support aux entreprises privées qui sont les opérateurs entre les deux rives,» mentionne Martin Ouellet, le député de René-Lévesque.

Le traversier devait être en opération jusqu’à la mi-septembre.

Dans la même catégorie