/finance/homepage

Un contrat de 4,5 milliards $ pour Bombardier

Agence QMI

Bombardier a annoncé lundi qu’un consortium dont elle fait partie a remporté un contrat d’environ 4,5 milliards $ US (5,9 milliards $ CAN) pour équiper et mettre en service deux nouvelles lignes de monorail en Égypte.

Ainsi, un premier tronçon de 54 km permettra de relier l’est du Caire à la future capitale égyptienne, actuellement en construction, en 60 minutes. La seconde ligne, de 42 km, permettra de relier la ville du 6 Octobre à celle de Gizeh en 42 minutes.

Bombardier a noué un partenariat avec l’entreprise égyptienne Orascom Construction pour obtenir ce contrat. La part revenant à Bombardier est estimée à 2,85 milliards $ US (3,75 milliards $ CAN), tandis que celle d’Orascom est d’environ 900 millions $ US (1,18 milliard $ CAN)

Bombardier équipera les deux nouvelles lignes de 70 trains de 280 places chacun qui permettront de transporter environ 45 000 passagers par heure et par direction. Les véhicules Innovia Monorail 300 retenus par l’Égypte sont entièrement automatisés.

De plus, la multinationale montréalaise fournira tous les équipements nécessaires à l’exploitation des trains. Orascom, pour sa part, sera responsable de la construction des infrastructures, incluant les stations et les dépôts pour le matériel roulant.

«Notre système Innovia Monorail 300 a révolutionné le secteur, car il permet de construire rapidement des lignes de transport en commun à grande capacité et à moindre coût. Avec sa technologie de pointe, ses caractéristiques de sécurité et son design aérodynamique attrayant, il améliorera considérablement la qualité de vie de millions de résidents en réduisant de manière significative leur temps de trajet quotidien», a déclaré Danny Di Perna, président, Bombardier Aérostructures et Services d’ingénierie, par communiqué, lundi.

Les véhicules Innovia circulent présentement à Sao Paulo, au Brésil, depuis 2014, et sont actuellement en déploiement à Bangkok, en Thaïlande, et à Wuhu, en Chine.