/news/currentevents

Quatre personnes meurent dans l'accident sur l’A-440

Maxime Deland | Agence QMI

Quatre personnes ont perdu la vie et trois autres se trouvaient toujours en état critique, lundi soir, à la suite du grave accident impliquant neuf véhicules, dont deux poids lourds, survenu lundi en fin d’après-midi, sur l’autoroute 440 ouest, à Laval.

La violente collision est survenue vers 15 h 35 entre l’autoroute 15 et le boulevard Industriel.

Sous la force de l’impact, deux poids lourds ont pris feu, ainsi qu’une voiture qui s’est retrouvée prisonnière entre les deux mastodontes. Un épais panache de fumée noire se dégageait du brasier et était visible à plusieurs kilomètres à la ronde.

«Déjà, à notre arrivée, on avait un véhicule de 53 pieds complètement en flammes, avec un véhicule automobile pris sous ce véhicule-là, aussi en flammes. On a cinq autres véhicules qui sont un peu partout, dans les clôtures, dans les terre-pleins», a raconté Christian Grandmaison, chef aux opérations pour le service d’incendie de Laval.

À LIRE ÉGALEMENT

L'hélicoptère TVA Nouvelles survole la scène de l'accident sur l'A-440

M. Grandmaison a précisé qu'un des deux camions transportait une dizaine de bonbonnes de propane.

Quatre morts, 12 blessés

Au total, neuf véhicules ont été impliqués dans cet accident, a fait savoir la Sûreté du Québec dans un bilan publié vers 20 h. Douze personnes ont été transportées à l’hôpital, dont trois qui se trouvaient dans un état critique et luttaient pour leur vie en soirée.

Le décès de trois victimes a été rapidement constaté sur place. En fin de soirée, la SQ a confirmé la découverte d'un quatrième corps dans l'un des véhicules incendiés.

Des intervenants des services d’urgence incommodés en tentant de porter secours aux victimes figurent parmi les personnes envoyées à l’hôpital.

Ce bilan pourrait continuer de s’alourdir, l’enquête étant toujours en cours, a souligné la police provinciale.

Les circonstances ayant mené à la collision sont encore inconnues.

 

Secteur dangereux

«La scène était désolante, a laissé tomber François Guy, un témoin de l’accident, sur les ondes de LCN. Il y a une auto qui est prise entre les deux semi-remorques, qui ont complètement passé au feu. Je ne pense pas qu’il y ait de survivants dans ce véhicule-là.»

«C’est traumatisant! Je peux vous dire que je suis venu le cœur gros, a ajouté M. Guy, qui circulait sur la voie de service de l’A-440 au moment du drame. On essaie de retenir nos larmes, on ne les connaît pas, mais c’est vraiment... je ne sais pas comment dire... ça vient nous chercher.»Selon M. Guy, qui travaille pour une compagnie de transport, le secteur où s'est produit l'accident est problématique depuis «des mois, pour ne pas dire des années».

«Depuis quelques semaines, je n’utilise plus cette bretelle, car elle est trop dangereuse. Les gens ne sont pas patients et il y a toujours du trafic. Les gens viennent couper à la dernière minute pour prendre la sortie pour l’autoroute 15», a-t-il détaillé.

L'A-440 a été complètement fermée en direction, tant vers l'est que vers l'ouest, pour la durée de l'intervention.

Ce drame a évidemment provoqué un important bouchon de circulation dans le secteur.