/finance/homepage

PHOTOS | L’île pour milliardaires de Guy Laliberté à louer sur Airbnb

Marc-André Lemieux | Journal de Montréal

Le paradis ultra privé de Guy Laliberté dans l’océan Pacifique est officiellement ouvert au public après 10 ans de travaux au coût de 150 millions $. Mais pas à n’importe quel public. Ceux qui désirent y passer une semaine devront débourser 1 461 000 $. Transport non inclus.

Selon la page Airbnb Luxe du refuge 5 étoiles, sur laquelle on peut admirer une soixantaine de photos des installations, ce prix comprend les taxes (66 420 $) et les frais d’hébergement (66 420 $), mais pas l’avion. Les riches vacanciers devront absolument employer ce mode de transport pour y accéder puisque Nukutepipi est situé dans l’archipel des Tuamotu, en Polynésie française, à 700 km des côtes de Tahiti.

Une fois sur place, les visiteurs bénéficieront des services d’un chef cuisinier qui concoctera des menus spécialement adaptés à leurs besoins. Parmi le personnel, on trouve également un capitaine, un coordonnateur d’activités, un médecin ainsi qu’un massothérapeute. Tout serait minutieusement pensé pour satisfaire les besoins d’une clientèle privilégiée.

En voulez-vous des villas ?

Composé de 21 chambres et de 25 salles de bain réparties dans 16 villas, cette oasis de paix peut accueillir 52 voyageurs. Le domaine de 2,3 km2 englobe aussi une salle de cinéma privée, un gym, un spa, une salle de yoga, des piscines, un court de tennis, des plages, une cathédrale en métal rouillé, un terrain de mini-golf, un dôme d’observation astronomique et une tour de neuf mètres de hauteur.

Guy Laliberté a également fait construire un studio dernier cri qui pourrait attirer des musiciens désireux d’enregistrer leurs nouvelles compositions au milieu de nulle part.

Jusqu’à présent, Nukutepipi n’a reçu aucune réservation. Des clients se seraient toutefois montrés « intéressés », nous précise Anne Dongois, chef des communications chez Lune Rouge, la société de portefeuille de Guy Laliberté. L’entreprise espère louer l’atoll quelques semaines par année seulement. « L’idée, ce n’est pas d’exploiter l’endroit sans arrêt. Ça irait à l’encontre de notre volonté de préserver l’environnement », explique Mme Dongois.

Pourquoi pas pour un mariage ?

Spécialiste en immobilier de luxe, Marie-Yvonne Paint concède que Nukutepipi est accessible à « une infime partie du public ». Mais elle croit néanmoins que l’île trouvera preneurs, ne serait-ce que pour permettre aux plus fortunés de souligner des occasions spéciales. « La Polynésie française, c’est très joli. Et pour un mariage, ça vaut peut-être le coup », commente Mme Paint.

Guy Laliberté a accueilli des médias locaux et internationaux à Nukutepipi au mois de juillet, histoire de montrer l’endroit au monde entier.

Dans une entrevue accordée à Polynésie la 1ère [sic], une chaîne de télévision et de radio publique locale, le cofondateur du Cirque du Soleil a affirmé que Nukutepipi « ramène les pieds sur terre ».

« Tu prends un coup d’humilité quand tu arrives ici. Tu réalises que t’es vraiment un grain de sable dans l’univers », a déclaré l’homme d’affaires, qui sait pertinemment qu’un cyclone pourrait tout balayer en quelques heures et rendre à l’atoll sa forme originelle.

Une île d’exception

Acquise d’une entreprise japonaise en 2007 pour environ 7,6 M$

10 ans de travaux au coût de 150 M$

Superficie de 2,3 km2

16 villas et bungalows

120 employés à disposition

L’un des 19 plus beaux hôtels de luxe à découvrir en 2019 selon Forbes