/news/currentevents

Meurtre d’un jeune homme dans un parc de Sherbrooke : un récit à glacer le sang

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Le jeune homme de 18 ans assassiné dans un parc de Sherbrooke samedi dernier aurait été tué par arme blanche. Selon un document obtenu par TVA Nouvelles, le surveillant de parc a assisté à la scène horrible et est même intervenu auprès de l’agresseur.

Il était 21h30 lorsque l’étudiant embauché par la Ville de Sherbrooke pour effectuer l’entretien et la surveillance des parcs a entendu les cris d’une personne en détresse. Il aperçoit alors un individu agenouillé sur la victime, lui infligeant des coups de couteau.

C’est ce que révèle le rapport d’incident de la Ville de Sherbrooke, rédigé au lendemain du meurtre. Dans ce document, on lit: « En arrivant près de la scène, l’employé a crié à l’agresseur de le lâcher. L’agresseur a arrêté quelques secondes et il a recommencé à poignarder la victime malgré la présence de l’employé. L’employé s’est approché plus près et c’est là que l’agresseur (et une femme) ont pris la fuite. Il est à noter que la femme était à proximité et observait la scène.»

Le rapport ne précise pas s’il s’agissait de l’adolescente de 15 ans accusée de complicité après le fait.

En intervenant verbalement, le surveillant de parc a mis sa propre sécurité en danger pour tenter de sauver Thomas Cameron. Il a porté assistance à la victime de 18 ans et est demeuré à ses côtés jusqu’à l’arrivée des paramédics. Brendon Côté-Gosselin, un ami de la victime, tenait à souligner l’effort du surveillant.

«Je le remercie pour ce qu’il a fait. C’est sûr qu’on aurait préféré que Thomas reste en vie, mais on ne peut rien faire. Merci d’avoir essayé de le sauver.»

La Ville de Sherbrooke confirme avoir immédiatement offert le programme d’aide au personnel à son employé. Ce programme offre des services professionnels comme du support psychologique.

Rappelons qu’un adolescent de 17 ans est accusé du meurtre prémédité de Thomas Cameron. Il reviendra devant le tribunal de la jeunesse ce jeudi. Le ministère public déposera une demande d’assujettissement à une peine pour adulte.

Dans la même catégorie