/regional/saguenay

Un code Equifax envoyé à la mauvaise adresse

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles

Une citoyenne de Saguenay, qui a reçu par courrier le code d'activation Equifax d'une autre personne, estime que Desjardins ne prend pas suffisamment au sérieux la fuite de données qui touche 2,9 millions de ses membres.

Marielle Gilbert fait partie des victimes de ce vol de renseignements personnels.

Il y a quelques jours, lorsqu’elle a reçu une lettre de Desjardins, elle l'a rapidement ouverte.

Or, elle a rapidement constaté que cette dernière ne lui était pas adressée.

La lettre en question avisait son destinataire qu’il figurait parmi les membres touchés par la fuite de données.

On lui donnait, dans cette communication, son code d’activation chez Equifax, afin qu’il puisse bénéficier de la protection.

La femme de Jonquière a aussitôt avisé Desjardins de cette erreur, mais une employée lui aurait tout simplement répondu de détruire la lettre, sans poser de question et sans tenter de retrouver le bon destinataire.

«Ils ne m’ont même pas demandé le nom de la personne pour essayer de la retracer et pour lui envoyer son code d’accès afin qu’elle puisse se protéger sur Equifax», déplore Marielle Gilbert, qui craint que cette personne ne soit jamais informée qu’elle est parmi les victimes.

Chez Desjardins, on nous indique que ce n’est pas de cette façon que les employés sont censés agir.

«Notre procédure, c’est que si vous avez une lettre qui ne vous est pas adressée, vous devez contacter Desjardins afin qu’on achemine la lettre à la bonne personne. On prend ça très au sérieux et c’est important que tous les membres touchés par la fuite de données reçoivent leur code d’activation Equifax.»

Desjardins souhaite maintenant entrer en contact Marielle Gilbert pour tenter de retracer le client qui n’a pas reçu la fameuse lettre.

Dans la même catégorie