/finance/homepage

Capital One a commencé à contacter ses clients touchés par la fuite de données

TVA Nouvelles

Capital One dit avoir commencé à contacter ses clients touchés le vol massif de données mis au jour la semaine dernière.

Dans un courriel transmis à TVA Nouvelles jeudi, l’institution financière dit avoir entamé le processus mercredi et que celui-ci s’étalera sur «plusieurs semaines».

«Les individus touchés seront contactés par courriel ou par une lettre envoyée par la poste», soutient Suma Boby, responsable des communications au Canada pour Capital One.

Les quelque 106 millions de clients concernés par cette fuite d’informations personnelles se verront offrir un abonnement gratuit de 2 ans au service de surveillance de dossier de crédit et d’assurance de vol d’identité chez TransUnion.

Capital One affirme qu’elle ne communiquera jamais avec ses clients par téléphone ou par messagerie texte concernant cette situation.

Au total, ce sont 6 millions de personnes au Canada et quelque 100 millions d’Américains qui ont été victimes de ce vol de données. Pour les clients canadiens, près d'un million de numéros d'assurance ont été piratés. Les renseignements disséminés sont ceux fournis au moment de faire une demande de cartes de crédit de 2005 au début de 2019.

La banque, qui dit avoir colmaté la brèche le 19 juillet, croit que le piratage a eu lieu entre le 12 mars et le 17 juillet derniers. La voleuse supposée serait une Américaine du nom de Paige Thompson, 33 ans. Surnommée Erratic, elle vit à Seattle, où elle a été arrêtée lundi par le FBI.

Dans la même catégorie