/regional/estduquebec/cotenord

Les citoyens de l’île d’Anticosti seront les plus affectés

TVA Nouvelles 

L’annulation de deux escales du traversier-ravitailleur Bella Desgagnés à Sept-Îles à la fin août et en septembre est dénoncée en Minganie.

Le préfet de la MRC de la Minganie, Luc Noël, dénonce qu’une telle décision soit prise à l’encontre d’habitants de la région. Selon lui, les citoyens de l’île d’Anticosti seront les plus affectés par ces annulations, le 27 août et le 10 septembre.

Ces citoyens auront droit à la navette aérienne, mais cette période de l’année coïncide avec le déplacement d’étudiants qui doivent transporter plusieurs effets personnels. Des chasseurs pourraient également être ennuyés par ces annulations.

Suite à la diffusion de notre reportage, le PDG., de Relais Nordik, Francis Roy, a tenu à préciser que les élèves de l'Île d'Anticosti qui souhaitent déménager à Sept-Îles pour les études ne seront pas touchés par les annulations d'escale et que, jusqu'à maintenant, aucun chasseur n'a fait de réservation pour les dates mentionnées. Il reconnaît toutefois que les annulations auront un impact sur les citoyens.

Cette décision a été prise, car le quai à Sept-Îles sera occupé par un navire de croisière lors de ces deux dates. Le navire Bella Desgagnés reliera l’île d’Anticosti à Rimouski et à Havre-Saint-Pierre.

Dans la même catégorie