/news/law

Un homme accusé de voies de fait après une agression dans un stationnement

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

Un homme de 20 ans a été accusé de voies de fait graves, vendredi, au palais de justice de Rimouski après une sauvage agression survenue dans un stationnement le 21 juillet dernier.

Éric Pitre, qui a été arrêté jeudi dans la municipalité de Val-D’Amours au Nouveau-Brunswick, a été remis en liberté vendredi sous plusieurs conditions.

Il devra notamment payer des cautions totalisant 5000$, respecter un couvre-feu de 22h à 7h, sauf pour le travail, et se rapporter à la police de Rimouski une fois par semaine.

Finalement, il ne pourra pas avoir de contact direct ou indirect avec la victime et 13 autres personnes.

Le 21 juillet dernier, un homme de 25 ans, originaire du Nouveau-Brunswick, a été victime d'une sauvage agression vers 2h du matin, dans le stationnement de la place des Anciens-Combattants, à Rimouski.

L'homme en question marchait alors qu'il s'est fait aborder par cinq personnes qui prenaient place à bord d'un véhicule. Ces cinq personnes sont ensuite sorties du véhicule pour s'en prendre physiquement au jeune homme.

La victime a subi des blessures importantes au haut du corps. Le jeune homme a d'ailleurs dû être transféré vers un centre hospitalier de Québec.

La police a demandé l'aide du public pour faire la lumière dans ce dossier.

La preuve n'a pu être déposée vendredi puisque l'enquête de la Sûreté du Québec est toujours en cours. D'autres arrestations pourraient d'ailleurs survenir.

Le dossier sera de retour au tribunal le 26 août prochain. Toutefois, la présence de l'accusé ne sera pas requise.