/news/world

88 % des vertébrés d’eau douce ont disparu depuis 1970

Agence QMI

Près de neuf vertébrés sur dix vivants dans les lacs et rivières, dont plusieurs espèces de poisson, ont disparu dans les 50 dernières années, ont estimé des chercheurs de l’Institut Leibniz d’écologie aquatique et de la pêche en eau douce de Berlin, en Allemagne.

«Les résultats sont alarmants et confirment les craintes des scientifiques impliqués dans l'étude et la protection de la biodiversité des eaux douces», a déclaré par voie de communiqué Sonja Jähnig, coautrice de l'étude et experte des effets du changement global sur les écosystèmes fluviaux.

Entre 1970 et 2012, selon l’étude, 88 % des grands vertébrés ont disparu. Dans l’archipel indo-malaisien et sur le pourtour de la mer de Chine orientale, le chiffre monte à 99 %, et à 97 % en Europe, Afrique du Nord et une grande partie de l’Asie.

Les poissons de grandes tailles font partie des premières victimes. Les populations d’esturgeons, saumons, et poissons-chats ont diminué de 94 %, suivi par les reptiles (comme les crocodiles et tortues), à 72 %.

Les chercheurs regrettent dans leur étude l’absence de mesures de surveillances de la faune d’eau douce, particulièrement dans les zones de grande biodiversité et montre du doigt la surexploitation des ressources et la disparition des rivières vierges. «La perte de rivières à écoulement libre limite l'accès aux aires de pontes et d'alimentation, souvent bloqué par des barrages. Bien que les fleuves du monde sont déjà très harnachés, plus 3700 autres grands barrages sont prévus ou déjà en construction, notamment dans les bassins de l’Amazone, du Congo, du Mékong et du Gange», s’inquiète Fengzhi He, coauteur de l’étude et expert en conservation des espèces.

Si les lacs et rivières ne représentent que 1 % de la surface de la Terre, ce n’est pas moins un tiers des vertébrés connus qui y vivent.

Les scientifiques ont compilé les données chronologiques mondiales disponibles de 126 espèces d'eau douce de plus de 30 kg, ainsi que les données historiques et récentes sur la répartition géographique de 44 espèces en Europe et aux États-Unis.