/regional/montreal

Ensemble Montréal réclame un rapport préélectoral de la Vérificatrice générale

Elsa Iskander | 24 Heures

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

En vue des élections de 2021, Ensemble Montréal souhaite que la Vérificatrice générale de la Ville de Montréal produise un rapport préélectoral sur l’état des finances de la municipalité.

La semaine prochaine, l’opposition officielle à l’hôtel de ville présentera une motion demandant au conseil municipal de confier un tel mandat à la Vérificatrice générale (VG), accompagné des ressources nécessaires.

Le rapport devrait inclure les états financiers à jour et les projections budgétaires de l’année suivante, suggère la motion, et être déposé l’été 2021, soit avant les élections municipales automnales.

Cela permettrait «aux candidats aux prochaines élections de connaître la situation réelle des finances de la Ville et de faire des promesses électorales que la Ville a les moyens de financer», soutient Ensemble Montréal.

De plus, «l’administration qui prendra éventuellement le pouvoir ne pourra plus affirmer que l’administration précédente n’avait pas divulgué toute l’information financière de la Ville».

Fin septembre

«Depuis plus d’un an, la possibilité de produire un rapport préélectoral sur l’état des finances a été soulevée par la Ville», rappelait la VG de Montréal, Michèle Galipeau, dans son rapport annuel 2018.

«Or, bien que la volonté de la Ville de se doter d’un tel rapport semble demeurer, celui-ci n’était pas élaboré au moment d’écrire ces quelques lignes», précisait-elle dans le document dévoilé en juin dernier.

La VG indiquait ne pas avoir été mandatée par le conseil municipal à cet effet. Sa réalisation nécessiterait d’ailleurs des budgets additionnels et des spécialistes seraient nécessaires.

Une telle commande exigerait un «travail colossal», avait expliqué Mme Galipeau lors d’une présentation aux élus municipaux. Une demande à la «fin septembre» serait la date limite pour qu'elle ait le temps de faire un travail adéquat, selon elle.

Transparence

En janvier 2018, Ensemble Montréal avait tenté, sans succès, de faire adopter une motion sur la création d’un «Bureau indépendant du budget» de la Ville.

En séance de conseil municipal, la mairesse de Montréal s’y était opposée, tout en manifestant son appui à une transparence accrue.

«Pourquoi ne pas penser à ce qui se fait à d’autres paliers de gouvernement?» avait plutôt suggéré Valérie Plante. «Nous avons dès le départ parlé d’utiliser les talents et les compétences de la Vérificatrice générale qui, on le sait, fait des audits indépendants.»

Au niveau provincial, par exemple, la VG du Québec scrute le rapport préélectoral sur l’état des finances publiques du ministère des Finances. Elle donne ensuite son verdict sur la plausibilité des hypothèses et des prévisions avancées.