/regional/quebec/quebec

Femme brulée vive: «Terrible» selon Taxi Coop Québec

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

Taxi Coop Québec qualifie de «terribles» les gestes qui auraient été posés par l’un de ses chauffeurs contre son ex-conjointe brulée en pleine rue à Québec et confirme, sans surprise, que ce dernier est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

À LIRE ÉGALEMENT

Femme brûlée vive: le suspect de 39 ans a comparu

«Nous souhaitons tout d'abord transmettre nos pensées et offrir tout notre soutien aux personnes affectées par le drame terrible survenu ce vendredi soir, 9 août, sur la rue Arago. Nous offrons également toute notre collaboration aux services policiers», a déclaré dans un communiqué Martin Noël, le directeur général de Taxi Coop Québec, dimanche.

La coopérative a tenu à préciser que l’accusé dans cette affaire, Frej Haj-Messaoud, 39 ans, n’était pas un membre en règle de son organisation. Il était plutôt l’employé d’un propriétaire de taxi qui lui était membre de Taxi Coop Québec.

La coopérative souligne que toute personne possédant un dossier criminel ne peut être chauffeur de taxi au Québec.

«Une condamnation signifierait l’exclusion», indique donc M. Noël.

«Nous souhaitons enfin rappeler nos règles strictes en matière de discipline et de sécurité, en particulier de la clientèle, ainsi que le soutien que nous offrons à tout membre ou chauffeur qui pourrait vivre des difficultés professionnelles ou personnelles», termine le directeur général.

Dans la même catégorie