/news/culture

Pink répond aux critiques après le partage d’un poème sur les armes à feu

WENN

Pink a fait l'objet de nombreuses critiques après avoir partagé le poème de Brian Bilston, intitulé America is a Gun (L'Amérique est une arme à feu), sur son compte Instagram. Avec ces vers, elle réagissait aux tueries qui ont fait 31 victimes au Texas, dans l’Ohio et en Californie en l'espace d'une semaine.

« L'Angleterre est une tasse de thé / La France, un brie bien fait / La Grèce, un petit olivier rabougri / L'Amérique est une arme à feu, peut-on lire, en anglais, dans la première strophe du poème qui se termine par : « Le Japon est une source thermale / L’Écosse est une région montagneuse / Oh, mieux vaut être n'importe quoi / que l’Amérique qui est une arme à feu. 

Voir cette publication sur Instagram

#Repost @1brendanbyrnes1

Une publication partagée par P!NK (@pink) le

S'attirant la colère de critiques conservateurs, telles que Britt McHenry, collaboratrice de Fox News, Pink a défendu sa publication sur Twitter, ce lundi.

« Je crois qu'il n'y a rien de mieux que d'être un être humain, a-t-elle écrit. Chaque pays a sa beauté, ses luttes. Nous devrions tous penser d'abord aux humains. Et je crois aussi que l'art est censé provoquer un dialogue, ce que vient de faire l'affichage de ce poème. La dissidence est la pierre angulaire de la démocratie. »

 

Dans la même catégorie