/news/world

Des panneaux routiers «Old Town Road» constamment volés

TVA Nouvelles d'après CNN

Google Street View

La popularité de la chanson «Old Town Road» ne s’estompe pas. Mais pour une petite ville du Massachusetts, ce succès est aussi synonyme de vol de panneaux.

Les autorités de la ville de Wellesley affirment que depuis la montée en popularité de la chanson du rappeur Lil Nas X, les panneaux routiers affichant le même nom que la chanson sont constamment volés.

Selon le site web de la municipalité, les panneaux ont été subtilisés à au moins trois reprises. «Actuellement, les panneaux ont été retirés, écrit la Ville. Le Département des travaux publics attend que la popularité de la chanson s’essouffle pour les réinstaller.»

Malheureusement pour eux, «Old Town Road» n’affiche aucun signe de ralentissement aux États-Unis. La version de la chanson avec le chanteur country Billy Ray Cyrus bat des records au sommet du palmarès Billboard Hot 100, où elle trône depuis maintenant 18 semaines.

 

Même si la Ville paraît pour l’instant amusée par la soudaine popularité de sa petite rue tranquille, elle reconnaît qu’il s’agit d’un problème onéreux.

«Les premiers répondants se fient souvent aux panneaux en situation d’urgence et leur absence pourrait entraîner des délais dans les temps d’intervention», souligne la Ville.

Chaque panneau coûte environ 280 $ à la municipalité.

Wellesley n’est pas la seule ville victime de sa rue «Old Town». En Colombie-Britannique, la ville de Sicamous a choisi de tourner le problème du vol de panneaux à son avantage en les reproduisant pour les revendre 25 $ l’unité.

Dans la même catégorie