/regional/sherbrooke/estrie

Un propriétaire ne fait rien contre l'insalubrité de ses logements

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Une locataire de Saint-Denis-de-Brompton se plaint d'être laissée à l'abandon par son propriétaire. Elle dénonce de nombreux dégâts d'eau qui n'ont pas été réparés, dont un refoulement de fosse septique qui remonte à la fin de l'année 2018.

En décembre 2018, le contenu de la fosse septique refoulait dans l'appartement de Michelle St-Jacques. Huit mois plus tard, la locataire attend toujours un grand nettoyage. «Ils ne sont pas venus enlever la laine isolante. C'est contaminé», s'indigne Mme. St-Jacques.

Elle déplore aussi de nombreuses infiltrations d'eau dans les murs: «C'est insalubre pour la respiration. Mon médecin m'a dit que je devais quitter l'appartement.»

En avril dernier, Mme. St-Jacques a fait parvenir une lettre à son propriétaire lui demandant de résilier son bail de trois ans, sans réponse. Le propriétaire de l'immeuble est Roger Marcoux. Il est président et principal actionnaire de la Marina Merry, à Magog. C'est là que nous l'avons appelé pour tenter d'avoir des explications. Nos demandes d'entrevues ont catégoriquement été refusées.

Paul Filiault s'est occupé durant huit ans de l'entretien de cet immeuble: «Je travaillais à temps plein pour la Marina Merry. Une partie de mon travail était de m'occuper de la location des logements de Roger Marcoux. Quand j'ai quitté (en novembre 2017), les logements étaient en bon état.»

Michelle St-Jacques s'adressera à la Régie du logement pour faire résilier son bail. «Elle a réellement un problème majeur parce qu'elle n'est pas du genre à se plaindre pour rien», ajoute M. Filiault.

Un autre locataire de l'immeuble, aux prises avec des problèmes semblables, a confirmé à TVA Nouvelles qu'il tentera lui aussi de faire annuler son bail.