/finance/homepage

Vendre ou agrandir sa maison?

Ghislain Larochelle | Journal de Montréal

ILLUSTRATION ADOBE STOCK

La famille s’agrandit, les jouets s’empilent, la maison vous semble trop petite... bref, vous avez besoin d’espace. Vaut-il mieux vendre votre demeure pour acquérir un logis plus spacieux, ou plutôt l’agrandir?

La décision n’est pas évidente, à tel point que plusieurs émissions de téléréalité en ont repris le concept. Le téléspectateur assiste à la mise en scène suivante : une famille, dont la demeure actuelle ne convient plus, doit choisir entre vendre sa maison pour en acquérir une plus spacieuse et mieux adaptée parmi celles qu’on lui propose, ou reprendre sa demeure qui vient tout juste d’être rénovée, embellie et souvent agrandie par l’équipe de production.

Le choix peut être déchirant et la décision est souvent prise en laissant pour compte le côté rationnel. Pour éviter de vous laisser emballer par vos émotions, advenant que ce choix se présente à vous, voici quatre points à considérer.

Les règlements municipaux

Malheureusement (ou heureusement), votre Ville ne permet pas à quiconque d’entreprendre n’importe quels travaux. Il existe diverses restrictions qui sont spécifiées dans le règlement de zonage de votre municipalité. La première étape sera donc de consulter ce règlement pour ensuite orienter les choix qui s’offrent à vous. Par exemple, si c’est interdit d’agrandir à l’avant, vous pourriez considérer de le faire dans la cour arrière.

L’ampleur des travaux

Les implications ne seront pas les mêmes selon l’ampleur des travaux. Il importe donc de déterminer la complexité de votre projet. Si vous agrandissez une pièce de quelques pieds seulement sans ajouter de sous-sol, l’analyse de faisabilité ne devrait pas être trop compliquée. Cependant, dans le cas de l’ajout d’un étage complet, il vous faudra évaluer l’ensemble de la structure et de la charpente de la maison.

Le prix

Le prix varie en fonction de la complexité des travaux. Par exemple, selon le site soumissionrenovation.ca, il faut compter plus de 100 000 $ pour ajouter un étage à un bungalow. À moins que vous ne teniez à tout prix à votre maison, il vaudra probablement mieux déménager.

Votre quartier, vous l’aimez?

Au-delà du prix, votre décision d’agrandir ou non peut être motivée par votre attachement à votre quartier. Si vous souhaitez à tout prix y rester et qu’aucune maison suffisamment spacieuse n’y est en vente, un agrandissement de votre demeure actuelle pourrait alors apparaître comme la solution qui s’impose.

Conseils

Faites faire vos plans par des spécialistes, comme un architecte, un technologue ou encore un ingénieur.

Dans le cas d’un agrandissement qui modifie la structure du bâtiment, demandez l’avis d’un ingénieur, qui pourra évaluer les capacités de la maison.

Avant de penser à agrandir, considérez un réaménagement de l’espace. Vous pourriez finir le sous-sol, y ajouter une chambre ou revoir la division des pièces.

Faites soumissionner au moins trois entrepreneurs et choisissez celui dont l’offre est la plus avantageuse. Considérez non seulement le prix, mais aussi la qualité de son service.

Dans la même catégorie