/news/law

Le chauffard de 23 ans accusé, puis remis en liberté

Nicolas Saillant | Journal de Québec

Marc Vallières/Agence QMI

L’automobiliste de 23 ans qui a causé un accident sur le chemin Sainte-Foy vendredi dernier après avoir commis plusieurs manœuvres téméraires a été accusé de conduite dangereuse causant des lésions.

Vers 17 h 15 vendredi dernier, Alexandre Desjardins aurait causé tout un émoi sur le chemin Sainte-Foy en circulant à grande vitesse et en effectuant plusieurs dépassements illégaux dans le sens contraire de la circulation. Les manœuvres ont inquiété plusieurs témoins qui ont d’ailleurs appelé le 9-1-1 pour signaler le comportement erratique.

Or, quelques instants plus tard, devant l’hôtel Le Bonne Entente, un accident est survenu entre le véhicule du suspect et celui d’un couple de sexagénaires.

Le face-à-face a été violent, mais heureusement les victimes n’ont pas subi de blessures graves.

À moins de 100 mètres de chez lui

Alexandre Desjardins a été arrêté pour deux accusations de conduite dangereuse causant des lésions.

Ironiquement, l’accident s’est produit à moins d’une centaine de mètres de chez lui selon l’adresse fournie aux autorités.

Le jeune homme sans antécédents judiciaires était de retour en cour mardi, où la Couronne a consenti à sa remise en liberté pendant les procédures en échange de conditions.

Son père s’est porté garant de son fils de 23 ans, qui devra quant à lui s’abstenir de communiquer avec les victimes et les témoins de sa conduite. Il lui est également interdit de conduire pendant les procédures.