/regional/montreal/montreal

Les Rosemontois deviennent des Rosepatriens

Camille Dauphinais-Pelletier | Agence QMI

Joel Lemay/Agence QMI

Les personnes qui habitent dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie s’appelleront dorénavant des Rosepatriens et Rosepatriennes.

Le conseil d’arrondissement adoptera ce nouveau gentilé mardi soir, lors de sa séance mensuelle.

Ces nouveaux noms remplaceront ceux de Rosemontois et Rosemontoises qui étaient utilisés jusqu’à maintenant, et dans lesquels on ne retrouvait pas de référence au secteur La Petite-Patrie.

«Le choix de ce gentilé s’explique notamment par son caractère inclusif», indique le maire de l’arrondissement, François William Croteau.

Ces dénominations étaient déjà utilisées de façon informelle par certains résidents. «Les termes Rosepatrienne et Rosepatrien permettent de souligner et d'unir à la fois le patrimoine et les identités distinctes des deux frontières du territoire. Les personnes résidant dans Rosemont, à l'est de la rue D'Iberville, et celles ayant élu domicile à l'ouest de cette même rue, dans La Petite-Patrie, partageront donc désormais un nom, en plus d'une vie de quartier riche et de projets rassembleurs en manière d'appropriation citoyenne et de développement durable», avance M. Croteau.