/news/world

Sexe, musique et meth : la prison pour avoir organisé une «fête mortelle» à sa femme

TVA Nouvelles

Bureau du shérif de Brown County

Un homme de l’État du Minnesota a écopé d’une peine de trois ans d’emprisonnement, lundi, après avoir admis qu’il avait organisé une «fête» pour sa femme au cours de laquelle il lui a donné une dose mortelle de méthamphétamine.

Duane Arden Johnson, 59 ans, a plaidé coupable devant la cour de négligence criminelle cet été, avant d’expliquer que sa femme, Debra Lynn Johnson, l’avait supplié de la faire sortir de la maison de soins qu’elle occupait pour qu’elle puisse mourir chez elle, à la maison.

Après avoir ramené sa femme âgée de 69 ans à sa résidence contre l’avis médical de la maison de soins, l’homme a tenu ce qu’il a lui-même qualifié de «fête mortelle», au cours de laquelle le couple a consommé de la méthamphétamine, fait l’amour et écouté leur chanson favorite, soit «Metal Health (Bang Your Head)» de Quiet Riot.

Debra Lynn Johnson avait également cessé la prise de ses médicaments au moment de son décès. Les policiers ont découvert son corps le 24 janvier dans la résidence du couple. À leur arrivée, les autorités ont été accueillies par un Duane Johnson complètement nu. Sur la porte d’entrée, l’inscription «Death Parade God Hell» était peinte, rapporte le Mankato Free Press.

L’autopsie a déterminé que Debra Lynn Johnson était morte des suites de sa consommation de méthamphétamine.