/regional/sherbrooke/estrie

Des trottoirs neufs à refaire à Sherbrooke

TVA Nouvelles

Un entrepreneur se plaint d'être victime d'acharnement de la part de la Ville de Sherbrooke.

Pour la deuxième fois, Jean-Frédéric Théberge doit refaire des trottoirs tout neufs, construits originalement en mai 2018. Il juge que rien ne compromet la sécurité des résidents et que les reproches formulés par l’administration municipale ne sont que d'ordre esthétique.

La Ville reproche notamment la largeur des joints et l'épaisseur des dalles qui seraient non conformes de quelques millimètres.

«Je sais, comme je vous l'ai dit, qu'il y a certains défauts sur mes trottoirs, dit M. Théberge. De là à dire qu'on arrache un projet à 100%, non.»

Les coûts pour reconstruire ces trottoirs s’élèvent à 150 000 $. L'entrepreneur avait déjà déboursé près de 120 000 $ lors de la première construction.

Pour des voisins, c'est encore de la poussière et du bruit à prévoir.

Monsieur Théberge affirme pourtant avoir respecté les devis préalablement approuvés par l’administration municipale.

C’est la deuxième fois en quelques mois qu’une telle situation se produit à Sherbrooke.

«La Ville n'a jamais voulu négocier, n'a jamais voulu s'asseoir et trouver un terrain d'entente autre que d'arracher et de tout recommencer», souligne l’entrepreneur.

Dans une communication de la Ville destinée aux résidents du secteur, on peut lire que les défauts sont trop nombreux pour être corrigés.