/news/currentevents

Ses deux parachutes ne s'ouvrent pas en plein ciel

Amélie Marcoux | TVA Nouvelles

Le pire cauchemar de tout parachutiste s’est concrétisé en plein ciel à Trois-Rivières pour une femme dans la trentaine.

Peu après 18 h samedi, le parachute principal d'une femme dans la trentaine ne s'est pas ouvert et celui de secours a aussi été défectueux, ne se déployant pas correctement.

Heureusement, sa chute a été amortie par des branches d’arbres d’un boisé situé près de son lieu prévu d’atterrissage. Selon les policiers de Trois-Rivières, elle tombait à environ 60 km/h.

La femme a subi de nombreuses fractures, notamment à la colonne vertébrale. Elle était consciente à l’arrivée des intervenants d’urgence. Elle serait toujours aux soins intensifs dans un hôpital de Trois-Rivières.

La parachutiste sautait seule depuis une altitude de 5000 pieds, puisqu'elle est expérimentée; elle compterait de nombreux sauts à son actif.

La police de Trois-Rivières a été appelée sur les lieux et a ouvert une enquête, mais il n'y aurait aucun élément criminel dans cette histoire. On parle plutôt d'un triste accident.

Chez Parachutisme Adrénaline, une école ouverte depuis une dizaine d’années, on a préféré ne faire aucun commentaire sur ce qui s’est passé. Environ 216 000 sauts y ont été effectués depuis son ouverture.