/finance/homepage

La construction résidentielle en hausse marquée au Québec

Agence QMI

STOCKQMI-CONSTRUCTION

Sébastien St-Jean /Agence QMI

La construction de nouveaux bâtiments résidentiels est en pleine croissance au Québec.

Selon les données publiées jeudi par l’Institut de la statistique, les dépenses relatives aux nouvelles constructions résidentielles ont augmenté en moyenne au Québec de 17,7 % en 2018 par rapport à l’année précédente.

Dans la région métropolitaine de Montréal, cette progression a atteint un peu plus de 27%, une hausse relativement semblable à celles observées à Trois-Rivières et Sherbrooke durant la même période. C’est toutefois à Saguenay que la croissance est la plus spectaculaire parmi les grandes villes de la province. Là-bas, les dépenses pour de nouvelles résidences et de nouveaux logements ont effectivement bondi d’un peu plus de 37 % entre 2017 et 2018.

À Québec, le niveau d’investissement dans les nouvelles constructions habitables a reculé de 3 %. La capitale se démarque toutefois lorsqu’on s’intéresse aux dépenses en rénovation. Alors que ces investissements ont stagné à la hauteur de la province en 2018, dans l’aire urbaine de Québec, ils ont crû de 27 %. La région du Centre-du-Québec fait aussi bonne figure à ce chapitre avec une augmentation de plus 54 %.

Dans la région de Gatineau, tant les chiffres pour la construction résidentielle que pour la rénovation sont au rouge. La construction a connu une hausse d’un peu moins d’un point et les dépenses en rénovation ont chuté de près de 35 %.

Sur la Côte-Nord, l’année 2018 a aussi été particulièrement difficile pour l’industrie. Les dépenses dans la construction résidentielle ont plongé de 65 %, tandis que les investissements en rénovation ont diminué de 35 %.

Constructions non résidentielles

Quant aux constructions non résidentielles, les nouvelles sont encourageantes pour l’ensemble de la province.

L’Institut de la statistique du Québec prévoit que ces dépenses augmenteront de 5,7 % cette année comparativement à 2018. Grâce notamment à l’exploitation des ressources naturelles, les investissements pour la construction de nouvelles infrastructures devraient croître de 31 % dans le Nord-du-Québec, du jamais vu depuis 2012.

Les perspectives sont aussi particulièrement favorables pour Saguenay et ses environs où on anticipe que les dépenses pour des constructions non résidentielles auront grimpé de près de 15 % en 2019.

À la grandeur du Québec, l’augmentation des investissements des entreprises étrangères pour de nouvelles infrastructures explique en partie ces prévisions très optimistes. Leurs dépenses devraient en effet augmenter de 20 % cette année.