/news/currentevents

Le rapper Enima est recherché par la police de Toronto

Pascal Dugas Bourdon | Le Journal de Montréal

Page Facebook d'Enima

Le rapper québécois Enima est activement recherché par la police de Toronto relativement à l’utilisation négligente d’une arme à feu en juin.

Le corps policier de la Ville Reine a récemment lancé un mandat d’arrestation contre l’artiste dont le vrai nom est Samir Slimani.

Selon nos informations, les policiers ont aussi mené au moins une perquisition dans ce dossier, directement en lien avec l’artiste.

Slimani aurait fui en Algérie, d’où il est originaire, à la suite de cet événement.

Dans une photo publiée mardi sur Instagram, on peut apercevoir le chanteur de 26 ans à deux pas d’une mer d’un bleu azur, ce qui laisse effectivement croire qu’il n’est pas au pays.

Le jeune homme n’en est pas à ses premiers démêlés avec la justice relativement aux armes à feu.

En août 2017, il avait été arrêté à la suite d’une descente policière dans un logement du boulevard Gouin à Montréal, où les autorités avaient notamment trouvé une arme à feu chargée.

Le chanteur avait finalement été acquitté relativement à la possession de l’arme.

Non-respect de condition

L’artiste avait quand même dû faire face à la justice pour non-respect de conditions relativement à cette histoire, car les policiers avaient trouvé un ordinateur connecté à internet, ce qui lui était alors interdit.

Encore aujourd’hui, Slimani est sous probation relativement à ce non-respect de condition.

Le chanteur avait également fait face à des accusations de proxénétisme, de traite de personnes et de voies de fait pour des événements survenus à Toronto en 2017, mais les accusations étaient finalement tombées.

Slimani, qui est résident permanent au Canda, avait été menacé d’expulsion vers l’Algérie en raison de ses activités criminelles présumées, mais il avait obtenu un sursis pour motifs humanitaires.

– Avec la collaboration de Michael Nguyen