/news/currentevents

Une voiture fonce dans une maison et provoque une importante explosion

Agence QMI

La majorité des résidents évacués mercredi soir à London, en Ontario, après qu’une voiture ait provoqué une immense explosion en fonçant dans une maison, ont finalement pu rentrer chez eux jeudi soir.

Les policiers avaient d’abord été appelés à intervenir un peu après 22 h 30 sur l’avenue Woodman, dans l’est du centre-ville de London, après qu’une automobile ait percuté une maison.

La conductrice a dû recevoir l’aide des policiers pour sortir de sa voiture. Daniella Alexandra Leis, 23 ans, originaire de Kitchener, a été arrêtée pour conduite avec les facultés affaiblies, ainsi que pour conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions. Elle reviendra en cour le 4 septembre.

Selon les policiers de London, l’automobiliste arrêtée a aussi fauché une conduite de gaz après avoir happé la résidence, où il n’y avait heureusement personne à l’intérieur au moment de l’impact.

Au cours de l'intervention, les secours ont remarqué la fuite de gaz, transformant l'opération de routine pour un accident en opération d'évacuation. «À ce moment, [les secours] ont commencé à évacuer les maisons et c'est à ce moment que l'explosion s'est produite», a raconté le chef du service d'incendie de London, Jack Burt, en point de presse.

Environ 12 minutes après que les autorités soient arrivées sur les lieux, une importante explosion s'est fait entendre. Celle-ci a déclenché un incendie et endommagé une dizaine de maisons des environs, soufflant complètement celle qui avait été percutée par la voiture.

Le voisinage secoué

«Comme plusieurs personnes du quartier, j’ai entendu une grosse explosion. J’ai d’abord pensé qu’un arbre était tombé sur la maison. La maison tremblait», a témoigné Jesse Helmer, un résident du secteur, en entrevue à Global News.

Sept personnes, dont quatre pompiers et deux policiers, ont dû être transportées à l’hôpital par les paramédics, en majorité pour des blessures mineures. Seul un pompier est demeuré hospitalisé jeudi pour des blessures plus sérieuses.

Que personne n'ait été tué s'apparente à un miracle, a estimé le chef Burt.

Plus d'une centaine de maisons ont dû être évacuées préventivement. Seules 12 d'entre elles demeuraient interdites d'accès jeudi soir.

Les pompiers ont assuré jeudi matin que l’impressionnant brasier était maintenant maîtrisé, mais que le secteur touché n’était pas encore considéré comme hors de danger.