/finance/homepage

La Maison Simons veut plus de «magasins verts»

Jean-Michel Genois Gagnon | Journal de Québec

Au magasin Simons des Galeries de la Capitale, on trouve notamment des bornes de recharge pour les voitures électriques et des panneaux solaires dans le stationnement du magasin.

Archives, Jean-François Desgagnés

Au magasin Simons des Galeries de la Capitale, on trouve notamment des bornes de recharge pour les voitures électriques et des panneaux solaires dans le stationnement du magasin.

La Maison Simons souhaite implanter son concept de « magasin vert » de plusieurs millions de dollars des Galeries de la Capitale à l’extérieur de la ville de Québec.

Le détaillant a mandaté le cabinet de relations publiques National, ce printemps, afin d’obtenir les autorisations nécessaires pour produire de l’énergie solaire afin d’alimenter en énergie deux magasins, soit ceux du 600, boulevard des Promenades, à Saint-Bruno-de-Montarville, et du 6801, route Transcanadienne, à Pointe-Claire.

Ce deuxième établissement de 100 000 pieds carrés devrait ouvrir ses portes en 2021 au Centre Fairview Pointe Claire, situé dans l’ouest de Montréal, annonçait l’entreprise en juin 2018. Il s’agira du 16e point de vente du groupe au Canada.

L’investissement pour ce nouveau magasin pourrait dépasser les 20 millions $.

Laboratoire

Aux Galeries de la Capitale, le déménagement et l’aménagement du commerce autosuffisant en énergie de 80 000 pieds carrés, où on retrouve des panneaux solaires et des recharges pour voitures électriques, avaient également coûté 20 millions $.

Lors d’un point de presse, la direction avait mentionné que cet établissement à Québec allait servir de laboratoire pour les prochaines phases d’expansion de la compagnie.

Par ailleurs, selon l’inscription au Registre des lobbyistes d’avril, Simons explore aussi la possibilité d’obtenir une subvention par l’entremise du programme ÉcoPerformance pour financer les coûts nécessaires à l’acquisition des équipements solaires.

À Saint-Bruno-de-Montarville, dans les Promenades Saint-Bruno, le détaillant déménagera dans de nouveaux locaux de 87 000 pieds carrés en 2021.

Jointe par Le Journal, la direction chez Simons a préféré ne pas émettre de commentaire pour le moment sur ses projets à venir. « M. Peter Simons va parler de ce sujet au moment des ouvertures », a répondu la porte-parole Brittany McBain.

Des investissements

Au cours des dernières années, le détaillant de vêtements et d’accessoires de mode a injecté d’importances sommes pour prendre de l’expansion à travers le Canada ainsi que pour améliorer sa présence sur le web.

Dans l’Espace d’innovation Chauveau, l’entreprise de Québec érige actuellement son nouveau centre de distribution qui servira notamment au traitement des commandes en ligne. L’investissement se situera entre 125 et 150 millions $. L’ouverture est prévue en 2020. Il s’inscrit dans un plan de croissance de 215 millions $ sur cinq ans.

Afin de soutenir le détaillant dans ses démarches, l’an dernier, le gouvernement du Québec lui a octroyé un prêt de 81 millions $. Investissement Québec a aussi injecté 17 millions $ dans l’entreprise et est devenu actionnaire tout comme la Caisse de dépôt et placement du Québec qui a déboursé 27 millions $.

Simons aux Galeries de la Capitale

-Investissement de 20 M$

-27 puits géothermiques qui génèrent l’équivalent de 80 000 kWh d’énergie

-1020 panneaux solaires dans le stationnement

-2308 panneaux solaires sur le toit du magasin

-Le système d’électricité solaire génère plus de 1 300 000 kWh/année, soit l’équivalent de la consommation de 50 maisons.

-Bornes de recharge