/regional/montreal/montreal

Décès de Valérie Mouton, 15 ans après sa double transplantation pulmonaire

TVA Nouvelles

ARCHIVES/TVA NOUVELLES

Valérie Mouton, qui avait ému tout le Québec en 2004 après avoir subi une double transplantation pulmonaire, a rendu l’âme, dimanche après-midi au Centre hospitalier de l'Université de Montréal, à l’âge de 40 ans.

À LIRE ÉGALEMENT

Portrait de la pionnière québécoise du don d’organes

Elle avait été admise à l’hôpital la semaine dernière. Elle est décédée à la suite du rejet de la greffe de poumons effectuée il y a 15 ans.

Le 16 juillet 2004, la femme diagnostiquée avec la fibrose kystique depuis l’âge de 18 mois avait reçu de nouveaux poumons après 14 mois d’attente. Elle avait reçu les organes d'un jeune homme décédé dans un accident.

ARCHIVES/TVA NOUVELLES

Son histoire avait bouleversé le Québec et fait l’objet de plusieurs reportages à notre antenne. Elle avait incité plusieurs personnes à signer leur carte de don d'organes.

Valérie Mouton avait ensuite reçu une greffe de rein en 2011, puisque ses reins ne pouvaient plus fonctionner normalement à la suite de l'absorption massive de médicaments.