/news/world

Incapable de rentrer chez son amant, elle met le feu à sa maison

Raphaël Lavoie | Journal de Québec

PHOTO COURTOISIE WOODBURY CITY POLICE

Visiblement déçue de se buter à la porte verrouillée de son amant, ce dernier l'ayant pourtant invitée chez lui à avoir une relation sexuelle, une femme se serait vengée en mettant le feu à sa maison.

L’homme en question, qui fréquentait occasionnellement la suspecte, se serait endormi après avoir invité Taija Russell, 29 ans, à venir le rejoindre à son domicile le 4 août. Il n’aurait donc pas entendu cette dernière cogner à sa porte, rapporte le USA Today.

Coincée à l’extérieur de la maison de l’homme de Woodbury, au New Jersey, Russell l’aurait appelé huit fois avant de lui envoyer une série de messages texte, menaçant de le tuer en lui rappelant qu’il lui avait fait «perdre de l’argent» en la faisant se déplacer jusque chez lui.

Quelques minutes plus tard, l’accusée aurait été aperçue dans une station-service en train d’acheter de l’essence à briquet, des allumettes et un briquet, puis serait revenue chez la victime pour mettre le feu à sa porte d’entrée.

Selon le service de police local, l’individu s’est réveillé vers 4h30 dans sa maison en flammes. Il a alors eu à démonter une fenêtre pour réussir à se sauver du brasier.

L’homme s’en tire avec des brûlures aux premier et deuxième degrés, mais sa résidence et ses biens seraient complètement détruits. Son chien a toutefois pu être rescapé.

Quant à la suspecte, elle a notamment été accusée de tentative de meurtre et d’incendie criminel grave.