/news/society

Le #vanlife, en plein essor au Québec

TVA Nouvelles

Le #vanlife, en plein essor au Québec

Les véhicules aménagés sont le choix d’un nombre de plus en plus grand de Québécois qui souhaitent voir du pays.

«C'est super pratique, super facile. Il y a beaucoup de rangement», dit Jonathan Gagné, en montrant l’intérieur de son Dodge Caravan. Lui et sa conjointe l’ont aménagé pour 5000$ avec Roadloft, dans le but avoué de voyager plus facilement.

L’industrie des véhicules récréatifs (VR) enregistre des ventes annuelles de 3,4 milliards de dollars, et ce, en partie à cause d’un intérêt renouvelé pour ce moyen de transport. De fait, l’âge moyen du propriétaire est en déclin au Canada depuis 5 ans.

«On remarque une croissance dans les ventes et la location, surtout chez les plus jeunes et les familles», souligne Luc Vaillancourt, directeur général de l’Association des commerçants de véhicules récréatifs.

L’apport des réseaux sociaux n’est peut-être pas étranger à l’intérêt renouvelé pour les VR. Des mots clic comme #vanlife, qui comptent des centaines de milliers de photos, mettent en scène des voyages idylliques à bord d’un véhicule récréatif.

David Vachon, propriétaire de la compagnie Vanlife, présente un modèle haut de gamme de van aménagée. «Ces camions-là font à peu près, en moyenne 14 litres aux 100 kilomètres, même avec quatre personnes dedans et beaucoup de stock.»

Jonathan Gagné, pour sa part, rêve à ses prochains voyages. «L'avantage d'une van comme la nôtre, c'est qu'on est pas limités. On peut aller dans n'importe quelle ville, on peut dormir dans n’importe quelle rue.»

Dans la même catégorie