/news/politics

QS réclame plus de congés pour les nouveaux pères

Geneviève Lajoie | Journal de Québec

Les surplus records au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) doivent servir en priorité à offrir davantage de congés payés aux nouveaux pères, selon Québec solidaire (QS).

Le député solidaire Alexandre Leduc demande au gouvernement Legault de bonifier le régime en y ajoutant trois semaines de congés supplémentaires réservés exclusivement aux papas.

À l’heure actuelle, les pères ont droit à un maximum de cinq semaines de congés après la naissance de leur enfant. Les mères ont quant à elles 18 semaines. Le couple peut ensuite se séparer à sa guise une banque de 32 semaines de congés, mais ce sont plus souvent les femmes qui en bénéficient.

« D’un point de vue féministe, la meilleure chose à faire avec le RQAP serait d’utiliser les surplus pour donner plus de congés aux pères, affirme le député d’Hochelaga-Maisonneuve, en entrevue. Plus les pères sont présents en bas âge, surtout à la naissance de l’enfant et dans les semaines qui vont suivre, plus ils vont avoir tendance à être présents et à partager les tâches avec l’autre conjoint. »

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Selon lui, une telle bonification au régime pourrait aider les hommes qui n’osent pas s’absenter longtemps du travail pour s’occuper de leur poupon, redoutant la réaction du patron et des collègues.

Impliquer davantage les papas

En juin, le ministre Jean Boulet a annoncé son intention de réduire de 6 % les cotisations payées par les employeurs et travailleurs au RQAP à compter du 1er janvier 2020. Le ministre de l’Emploi a également promis de bonifier le régime de congés offerts aux nouveaux parents.

Mais pour QS, le surplus de 281 millions $ doit d’abord servir à impliquer davantage les pères auprès de leur enfant.

Le député Leduc demande au ministre de revenir sur sa décision et d’accorder une baisse de cotisations moins généreuse pour pouvoir offrir plus de congés aux nouveaux papas.

« C’est un beau problème d’avoir des surplus, mais le réflexe premier ne devrait pas être de tout de suite baisser les cotisations, mais de voir comment on peut améliorer le régime. »

Dans la même catégorie