/regional/montreal/montreal

Valérie Plante préoccupée par les nombreux commerces vacants

La mairesse de Montréal Valérie Plante a mandaté la commission du développement économique de poser un diagnostic sur les nombreux commerces vacants observés sur les différentes artères de la métropole. Des consultations publiques suivront en 2020.

Même si la conjoncture économique est favorable, le taux de vacance sur de nombreuses artères varie entre 10 % et 15 %. Les locaux vacants sont plus visibles sur des rues telles que Saint-Denis ou Saint-Laurent, tandis que les avenues du Mont-Royal et Laurier affichent un meilleur taux d’occupation.

Valérie Plante et les commerçants s’entendent pour dire le commerce électronique a un impact important. Certains montrent aussi du doigt le haut taux de taxation.

«Une chose est certaine, nos commerces indépendants génèrent des retombées très importantes, tant économiques que sociales. Ils contribuent directement à la vitalité des communautés locales et au développement économique de la métropole et il faut en prendre soin», a dit Valérie Plante lors d’un point de presse.

L'opposition n'est pas convaincue. «Pendant 10 ans, Projet Montréal n'a rien fait pour Saint-Denis, et maintenant, tout d'un coup, ils se préoccupent de cela», rétorque Lionel Perez, chef de l'opposition officielle à Montréal.

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.