/news/society

Des premiers cas d’insectes infectés par le virus du Nil au Québec

Agence QMI et TVA Nouvelles

nataba - stock.adobe.com

nataba - stock.adobe.com

Les autorités de santé publique de la province suggèrent à la population de se protéger contre les piqûres de moustiques en raison des risques potentiels d'infection au virus du Nil occidental.

À LIRE ÉGALEMENT

Virus du Nil: une saison record en Montérégie

«De premiers cas d'insectes infectés par le virus du Nil occidental (VNO) ayant été détectés, il demeure essentiel d'être vigilants», a fait savoir dans un communiqué le ministère de la Santé et des Services sociaux, qui met aussi en garde contre les virus du sérogroupe Californie (VSC) pouvant causer des problèmes de santé graves comme des atteintes neurologiques.

Les autorités recommandent notamment aux gens de prendre des mesures pour se protéger. Tout le monde peut être infecté par ces virus, notamment ceux qui travaillent à l'extérieur.

Ces virus se transmettent à l’humain par la piqûre d’un moustique infecté.

Le virus du Nil peut mener, dans de rares cas, à une infection extrêmement grave qui affecte particulièrement les personnes âgées ou atteintes d’une maladie chronique.

Le virus guérit spontanément dans la majorité des cas. Toutefois, environ une personne sur 150 développe une forme grave de la maladie, telle que la méningite, l’encéphalite et la paralysie des membres inférieurs.

Afin de se prémunir contre ces infections, des mesures simples de protection personnelle sont préconisées, comme le port de vêtements longs et clairs ou l’utilisation d’un chasse-moustiques à base de DEET ou d'icaridine.

Des exemples pour limiter la présence de moustiques:

- avoir des moustiquaires aux portes et aux fenêtres;

- entretenir la piscine et son système de filtration;

- couvrir les poubelles;

- éliminer tous les points d'eau stagnante.

Symptômes du virus du Nil

Dans la majorité des cas (80 %), les personnes infectées par le VNO ne présentent aucun symptôme.

Certaines personnes peuvent toutefois développer des symptômes. Ceux-ci apparaissent de 2 à 14 jours après la piqûre d’un moustique porteur du virus. La gravité des infections au VNO varie. Les symptômes bénins les plus fréquents sont :

- maux de tête;

- fièvre;

- douleurs musculaires;

- troubles gastro-intestinaux;

- rougeurs sur la peau avec boutons;

- gonflement des ganglions lymphatiques.

Moins de 1 % des personnes infectées par le VNO vont développer une forme grave de la maladie entraînant des troubles neurologiques.

La méningite (infection des enveloppes du cerveau) et l’encéphalite (inflammation du cerveau) en sont des exemples et peuvent se manifester par les symptômes suivants :

- maux de tête intenses ou inhabituels;

- forte fièvre;

- raideur de la nuque;

- nausées ou vomissements;

- somnolence;

- confusion ou désorientation;

- pertes de conscience et convulsions;

- troubles de coordination;

- faiblesse musculaire;

- paralysie.

Source : Québec.ca/sante

Dans la même catégorie