/regional/montreal/laval

«Illumi-Féérie de Lumières» s'installe à Laval pour les 5 prochaines années

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

Laval brillera de plus de 10 millions de feux du 1er novembre 2019 au 5 janvier 2020, et pour les cinq prochaines années, grâce à l’attraction multimédia «Illumi-Féerie de Lumières», de Cavalia, et ses arbres, animaux et autres créatures géantes multicolores.

Normand Larourelle, fondateur et directeur artistique de Cavalia, était fier de convoquer les médias, mardi matin, pour annoncer que son projet de «plus grand parcours de structures lumineuses au monde», selon lui, sera inauguré tel qu’il l’espérait pendant la période des célébrations de fin d’année.

Déployé sur le site de Cavalia, à l’intersection de l’autoroute 15 et du boulevard Saint-Martin, sur une surface de 50 600 mètres carrés – l’équivalent d’une trentaine de patinoires de hockey –, le concept mise sur un chemin traversant huit «mondes fantastiques» qu’on prendra plaisir à explorer lentement, et avec émerveillement: les Lanternes Magiques, les Pôles à l’infini, la Savane multicolore, la Grande Place du carrousel, le Boulevard en folie, Feliz Navidad, la Vraie Maison du Père Noël et Décrocher L’Étoile. Chaque tableau aura son caractère, son ambiance sonore et ses «personnages» particuliers.

Autour d’un immense arbre de Noël – qui, aux dires de Normand Latourelle, bat des records de hauteur – se dressera un campement de camions de cuisine de rue. Une tente corporative permettra aussi d’accueillir de grands groupes.

Le décor prendra vie en soirée, pour mettre en valeur l’illumination, qui nécessitera plus de 10 millions d’ampoules DEL.

Investissements

Les institutions publiques ont mis l’épaule à la roue pour donner corps à ce «monde de couleurs totalement imaginaire», aux dires de Normand Latourelle.

Représentant des investissements totalisant plus de 10,2 millions $, «Illumi-Féérie de Lumières» bénéficiera d’un support de 2,2 millions $ octroyé par le ministère du Tourisme, incluant 100 000 $ provenant de Tourisme Laval, a annoncé la ministre Caroline Proulx lors de la conférence de presse.

Le maire de Laval, Marc Demers, qui a aussi pris la parole mardi, a assuré la contribution de la Ville de Laval à la présentation d’«Illumi-Féérie de Lumières» avec un montant de 750 000 $ sur cinq ans. Monsieur Demers estime que cette nouvelle destination s’adressant à toute la famille générera la création de plus de 120 emplois et se réjouit de la vitrine internationale qu’elle offrira à Laval.

L’an dernier, le tourisme à Laval a été évalué à 1,8 million de personnes, et «continuera sa courbe de croissance» grâce à cette nouvelle offrande de Cavalia, a-t-on évoqué, référant au passage aux nombreux touristes américains qui fréquentent le territoire.

Rassembleur

L’expression «cœur d’enfant» revenait souvent dans les propos des principaux bailleurs de fonds d’ «Illumi-Féérie de Lumières» pendant leurs allocutions.

Au-delà des bambins et de leurs parents, on cherche à rallier toutes les tranches d’âge avec l’entreprise. Certains soirs, l’immense village pourrait même garder ses portes ouvertes jusqu’à 1 h du matin pour intéresser les adolescents couche-tard, par exemple. On anticipe un achalandage de 250 000 à 300 000 visiteurs pour la première édition.

Il en coûtera 65 $ à un clan de quatre personnes pour y entrer, les billets, déjà en vente, se détaillant entre 14,50 $ et 26,50 $. Des forfaits VIP sont disponibles.

La moitié des revenus de la billetterie lors de la première semaine d’activité d’«Illumie-Féérie de Lumières» seront versés à la collecte de fonds annuelle de la Fondation Cité de la Santé de Laval.